Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La particule de Dieu?

Pour le monde obtus des créationnistes de tout poil l'occasion était trop belle d'associer le boson de Higgs et le CERN au nom du Dieu de la Bible. Résultat? Ils en ont fait la particule de Dieu. En fait de vérité première ils nous assènent leur théorème (proposition qui peut être démontrée) ce qui n'est dans les faits que théorie (connaissance spéculative non fondée sur la pratique), à savoir que rien ne peut exister qui n'ait été préalablement créé. Puisque, donc, bozon élémentaire il y a, création forcément il y aurait. Du fait de qui? Du Dieu de la Bible, par Dieu!

Il ne faut pas trop en demander à l'intellect du créationniste obtus. Par exemple, il est vain d'évoquer en sa présence le fait que le dit boson aurait pu exister de toute éternité, ce qui le dispenserait de tout acte créateur. Le créationniste buté vous rétorquera que, dans ce cas, le boson serait lui-même Dieu, le Dieu de sa Bible, de son évangile, de son coran. Et alors, quand cela serait? Aux yeux du croyant théiste son monothéisme créateur de toute chose s'en trouverait ravalé au rang d'un vulgaire panthéisme. Car le créationniste a absolument besoin d'une divinité omnisciente, omnipotente. A défaut, à qui adresser ses prières et suppliques à genoux devant son mythe et qui sont le sel de son existence?

Mais voyons ce qu'en dit Le Livre par excellence sous le titre "Création du monde et de l'homme". "Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. Or, la terre était informe et vide; les ténèbres couvraient la surface de l'abîme et l'Esprit de Dieu planait sur les eaux.". Donc si l'on comprend bien, la terre était vide... mais déjà pleine d'eau puisque l'esprit de Dieu planait par-dessus. Cette terre était donc simultanément vide et pleine. Autre mauvaise pioche: la terre était informe? Mais les expériences du CERN, au contraire, ont donné forme et consistance physique au boson de Higgs. Chez les croyants on n'est pas à une contradiction près. La terre était vide, dit la Bible, le CERN lui répond: non le boson de Higgs était bourré d'énergie prête à exploser et ne saurait par conséquent se targuer du titre de particule de Dieu qui, elle, dit la Bible, était vide.

Une fois de plus se vérifie la conclusion qui s'impose, à savoir que les trois religions monothéistes, judaïsme, christianisme et islam toutes sectes confondues se sont ralliées aux paroles de Jésus adressées à Thomas l'incrédule (évangile de Matthieu): "Heureux ceux qui auront cru sans avoir vu". Une fois de plus se concrétise l'extrapolation qui s'impose, à savoir que c'est dans les livres dits sacrés que se trouve la formule magique de la fabrication de "l'imbécile heureux". Imbécile, tricheur et imposteur. Ce n'est heureusement pas demain la veille du jour où la Science cautionnera les élucubrations des livres dits sacrés. Cela n'empêche pas les gourous de tout acabit de se référer à Elle pour étayer leurs idioties.

Narcisse Praz, 16 octobre 2013

Partager cet article

Repost 0