Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre ouverte à Dieu de la brebis de Savièse

Monsieur (ou Madame?) Dieu!

Je me serais bien passée de faire la vedette de la Pravda du Valais en photo couleurs, rouge sang sur toison blanche! Je me serais surtout bien passée de me faire égorger gratuitement par cette sale bête de loup, Votre créature, ne vous déplaise. Dans l'instant dramatique de l'attaque, Vous fûtes bel et bien présent et témoin de mes dernières pensées et de ma panique. Je Vous ai appelé. Je Vous ai bêlé. Mais Vous avez laissé faire. Ce n'est qu'en me retrouvant en photo dans le journal que je réalisai que j'avais été tuée... pour rien! Parce que cette saloperie de bête ne m'avait pas assassinée pour assouvir sa faim, mais... pour le plaisir. Pour son plaisir salaud de tuer pour tuer. Et ça, Monsieur (ou Madame?) Dieu, c'est votre oeuvre!

Franchement, Monsieur (ou Madame: j'insiste, car votre sexe n'a jamais été défini autrement que par votre barbe de grand vieillard biblique mais sans aucune caution scientifique - et pour cause!), franchement, dis-je, Vous que l'on m'a enseigné omniscient et omnipotent, comment avez-vous pu, Vous que l'on m'a enseigné Créateur de toute chose, inventer et fabriquer une sale bête qui tue pour assouvir son instinct imbécile de tuer pour tuer? Comme l'homme, en somme! Car enfin, Monsieur Dieu, quand un Président des USA, fort de l'appui de centaines de millions de ses concitoyens électeurs, Vos créatures privilégiées prétendument dotées d'une conscience, appuie sur le bouton donnant le feu vert au largage des bombes atomiques sur Hiroshima et sur Nagasaki trucidant d'un coup des centaines de milliers de Vos propres créatures, que fait-il d'autre sinon éjaculer son plaisir sadique de tuer du Japonais pour tuer du Japonais? Et cet homme-là est Votre oeuvre, Monsieur (ou Madame) Dieu. En quelque sorte, il s'est pris pour Vous! Et il avait raison de le faire, car dans cet instant-là, fort de son pouvoir de semer la mort, il fut véritablement à Votre image telle qu'enseignée par le Livre dont vous êtes le héros, hélas.

En cela, l'homme le plus puissant de Votre Création, après vous, Monsieur (ou Madame) Dieu, s'est abaissé (ou hissé?) au niveau de votre plus sale bête, le loup. Et là, je suis tentée, ô combien, de vous accuser, Vous, l'omniscient et omnipotent Créateur de tout être et de toute chose, d'avoir véritablement créé l'homme et le loup à votre propre image et ressemblance. Car enfin, vous aviez la possibilité d'assurer la survie des différentes espèces animales autrement qu'en les condamnant à s'entredévorer? Non? Vous eussiez pu les nourrir d'air pur et pourquoi pas de musique? Je vous soupçonne, Monsieur (ou Madame) Dieu d'être intrinsèquement mauvais, cruel, féroce, sauvage, sadique et d'avoir créé le monde animal à votre propre image et ressemblance. Et ne venez pas me ressasser l'histoire du péché originel au Jardin d'Eden! Je n'y étais pas,moi, au Jardin d'Eden et quand bien même j'y eusse été, je n'y étais pour rien dans le péché d'Eve et d'Adam, votre manie d'infliger des punitions collectives transmissibles de génération en génération révèle à elle seule un sadisme indigne d'un Etre supérieurement intelligent et tout-puissant. Franchement, Monsieur (ou Madame? ) Dieu, j'espère qu'un jour vous serez Vous-même victime de vos propres créatures les plus féroces. J'ai nommé: le loup et l'homme! Salut, vieux salopard! Vous avez aussi le bonjour de mon agneau qui a subi le même sort que moi. Lui aussi vous bêle à la gueule: "Salut, vieux salopard!" Je persiste et signe:

La brebis de Savièse

Partager cet article

Repost 0