Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vade retro, Satanas!

Quelques internautes sévissant sur l'1dex ont fait le pari solennel de boire ensemble une bonne bouteille si l'un d'eux découvrait enfin un article de moi (pardon: le moi 'est haïssable, je le sais) qui ne parlerait pas de religion. Je leur ai suggéré une bouteille de "Païen". Mais est-ce vraiment de ma faute si chaque semaine (au minimum!) journaux, télés et radios relatent des infos scabreuses sur les moeurs sexuelles ecclésiastiques? Comment résister à l'envie de les commenter? En voici une que vient de publier l'ATS , répercutée, curieusement, même par le Nouvelliste. Edifiante. Cramponnez-vous!

Titre: "Prêtre intégriste violeur".

Pour qui l'ignorerait encore, le"prêtre intégriste" en question est issu de la Fraternité Saint Pie X , alias un prêtre "d'Ecôneur" sévissant dans la banlieue parisienne. Ancien directeur d'une école de Goussainville près de Paris, il vient d'être arrêté et placé en détention par la justice française sous le soupçon d'actes de barbarie,viol et torture sur trois de ses enseignantes . Rien que ça!

Selon le quotidien "Le Parisien", le prêtre aurait en outre usé de son influence spirituelle sur une mère de famille pour lui faire subir des abus sexuels au cours d'un exercice d'exorcisme, recourant à l'astuce de mimer (et pratiquer?) des actes sexuels pour tenter de soigner le mal par le mal. En termes crus, il s'agissait, si l'on comprend bien, de mettre en fuite le démon qui avait pris possession de la femme et, pour ce faire, en la violant. Selon le Droit canon, c'est radical! Vade retro, Satanas! Place au membre viril sacerdotal !

Mais ce n'est pas tout! Selon Le Parisien, l'enquête aurait relevé que notre d'Ecôneur ensoutané aurait, pour les besoins de l'exorcisme, utilisé...un balai, une brosse à dents et des ciseaux. On se perd en conjectures sur l'usage que ce prêtre, titulaire, ne l'oublions pas, d'un titre universitaire puisque Docteur en théologie, a bien pu faire de ces outils. Voyons: le balai? Quel usage? Concevable pour chasser le démon après expulsion du corps de la possédée. Mais la brosse à dents? A part une purification de la bouche de l'exorcisée après une fellation, tu vois autre chose toi? Restent les ciseaux! Peut-être, notre prêtre d'Ecôneur avait-il envisagé d'obéir aux injonctions des Evangiles? L'un d'eux ( celui de saint Matthieu?) ne dit-il pas: "Si ton oeil a péché, crève-le. Si ta main a péché, coupe-la! Si ta langue a péché, arrache-la! ". De là à imaginer que notre grand pécheur devant l'Eternel avait froidement décidé de se trancher à coups de ciseaux son membre viril pécheur après exorcisme et viol réussis, est-il théologiquement permis de franchir le pas?

Ou bien avait-il envisagé d'émasculer le démon? Va savoir. Exorcizare humanum est, fornicari diabolicum!

Allons, d'Ecônons et buvons un bon coup de "Païen" de Chamoson! Santé!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :