Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

... à MM. Oskar Freysinger et Jean-Luc Addor.

Messieurs,

Vous êtes à l'origine d'une Initiative populaire par laquelle votre parti, l'UDC, entend faire voter une loi interdisant aux élèves de confession musulmane de porter le voile islamique dans les écoles valaisannes.

Indépendamment du fait que pareille initiative équivaut à une déclaration de guerre interconfessionnelle entre chrétiens et musulmans, à l'image des antiques et sanglantes Croisades qui sont l'une des innombrables hontes de l'Eglise catholique romaine, je vous demande, à vous personnellement, de vous mettre à la place d'un instituteur, d'une institutrice, d'un(e) enseignant(e) quelconque au moment où une gamine de 10 ou 12 ans se présente en classe coiffée de son voile.

Je vous demande seulement d'imaginer le dialogue qui va s'ensuivre entre l'enseignant brandissant la loi, votre loi, et la gamine prisonnière de sa situation. Elle n'est en rien maîtresse de son état de fillette musulmane à qui père et mère auraient, en connaissance de cause et au nom de leur légitime autorité parentale, intimé l'ordre de refuser d'obtempérer à celui, non moins légitime puisque légal, de son enseignant(e) au nom la liberté de culte garantie par la constitution fédérale et par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Votre initiative fait d'elle une victime.

Je vous demande d'imaginer le désarroi, le désespoir peut-être de cette fillette menacée d'exclusion de l'école pour une cause aussi futile et imbécile qu'un problème vestimentaire auquel elle n'entend rien et pour cause. J'essaye, à titre personnel, de m'imaginer en situation face à cette gamine déboussolée par la stupidité de l'injonction qui lui est faite et qui, sans doute, la révolte et, peut-être, la fait fondre en sanglots. Moi, Messieurs, voici ce que je lui dirais:

- Ma petite Aïcha, ton problème est d'étudier, d'apprendre et non pas d'être victime d'adultes mal embouchés qui voudraient t'en empêcher en prenant le risque de te faire exclure de l'enseignement public valaisan pour cause d'un fichu fichu. Alors, dans ma classe tu seras toujours la bienvenue. Avec ton foulard. Et rassure-toi, ma chère Aïcha, je vais immédiatement donner à tous tes condisciples une leçon de tolérance et d'amitié entre élèves, quelles que soient leur religion, leur race, leur couleur de peau. Alors, montre-moi tes devoirs, corrigeons-les ensemble et ne te fais pas de mauvais sang. Ici, voilée ou non, tu seras toujours la bienvenue.

Quant à l'UDC, votre UDC ainsi devenue l'Urticaire Du Canton, Messieurs, le lancement de cette initiative de primaire et xénophobe inspiration fait apparaître le vrai visage de ses auteurs. Le vôtre face à une Aïcha de 9 ou 12 ans. Le visage de la honte.

Narcisse Praz

Partager cet article

Repost 0