Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ikak ou il raque pas?

Quatre titres éloquents dans la presse à propos de l'invasion de l'Irak par les troupes djihadistes désormais maîtresses de la ville de Mossoul. Dans la tradition bien propre (façon de parler) aux 3 religions monothéistes, ils en ont banni les chrétiens, leur donnant le choix entre le paiement d'une somme exorbitante pour le droit d'y rester, la conversion à l'islam, la fuite en y abandonnant tous leurs biens ou... la mort au nom de la charia. Voici les titres en question se rapportant au même évènement:

1. BARRAGE. Les djihadistes se sont emparés du plus grand barrage d'Irak (...) et contrôlent désormais l'approvisionnement en eau et électricité d'une vaste zone. (Note: autant dire qu'ils se sont attribué droit de vie et de mort sur les populations).

2. AIDE BRITANNIQUE. La Grande- Bretagne va parachuter dans les 48 heures des vivres aux populations menacées par l'avancée djihadiste...

3.USA. Le président Obama annonce l'envoi de bombardiers pour stopper l'avancée des troupes djihadistes..

.4. VATICAN Le pape François va envoyer le cardinal Fernando Filoni en Irak ...

Et ça va leur faire une belle jambe, aux chrétiens de Mossul et d'Irak en général! Pas même un peu d'eau bénite pour les enfants chrétiens de Mossul qui, nous disent les médias, sont menacés de mourir de soif? Non. Rien. Pas le moindre fifrelin pour ces chrétiens qui ont tout perdu? Non. Rien. Juste un cardinal...

Pape François, vous qui usurpez la défroque et le nom de ce bon François d'Assise ami des pauvres et des animaux, vous n'êtes décidément généreux que de mots, encore des mots, rien que des mots. Et ceux-ci, papounet si lent à la détente dès qu'il s'agit d'ouvrir les cordons de la Bourse (au sens propre comme au sens figuré) de tes banques du Vatican, ces mots-ci de Victor Hugo, personne ne te les a jamais récités?

"Donnez, riches, l'aumône est soeur de la prière.

Hélas quand un vieillard sur votre seuil de pierre,

Tout roidi par l'hiver en vain tombe à genoux,

Quand les petits enfants, les mains de froid rougies

Ramassent sous vos pieds les miettes des orgies,

La face du Seigneur se détourne de vous..."

Mais on pense avoir compris, François, ta réticence à envoyer de l'argent ou des vivres à ces mauvais chrétiens: ils ne sont pas des tiens, pour la plupart, mais adeptes de l'Eglise orthodoxe d'Orient ou d'autres obédiences dissidentes, et, par conséquent, ne crachent pas à ton bassinet. Ils devront donc se satisfaire d'un cardinal qui leur prêchera les vertus de la pauvreté. Au fait, c'est comestible, un cardinal?

"La face du Seigneur se détourne de vous...", pape François, hypocrite comme seuls savent l'être les princes de l'Ordre des Jésuites qui, faut-il le rappeler, fut longtemps interdit de séjour - et pour cause! - dans maint pays normalement lucide et donc sur ses gardes.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :