Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi, 17 janvier 2015.
AU SECOURS ! L'HOMME DU NEANDERTAL EST DE RETOUR PARMI NOUS!

L'homo sapiens se croyait à l'abri de tout avec sa Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Et voici que surgit une tribu qui s'empare de sa propre invention: l'Etre imaginaire par excellence, autrement dit un mythe. Au cours des millénaires, il lui donne successivement les noms de Yahvé l'Eternel, puis de Christ qui s'autoproclame fils du précédent, puis d'Allah suivant les régions où surgissent des prophètes et gourous à foison. Le sacré nom de Dieu est censé les représenter tous les trois. Et c'est la guerre! Au nom de cet être imaginaire qui sert de caution à toutes les exactions, à tous les massacres, à toutes les formes de la barbarie.

Au nom du Christ, l'homo sapiens (qui l'est si peu) a traqué le juif disciple de Yahvé et l'a expulsé de ses territoires. Ce même homo sapiens produira le Persécuteur Suprême qui, au nom de la supériorité de sa propre race aryenne, n'hésitera pas à promouvoir l'éradication de tous les adeptes de cette croyance initiale hissée au rang de religion du mythe nommé Yahvé. Les disciples du Christ, vont se lancer à la conquête du monde, sabre dans la main droite, crucifix dans la main gauche. Et au bûcher tout ce qui se réclame d'une pratique hérétique du culte dû... à son mythe propre. Les fous d'Allah ne vont pas tarder à en faire autant, remplaçant le crucifix par leur Livre sacré. En attendant la revanche des disciples de Yahvé le jour où ils auront conquis un territoire aux dépens des précédents.

Et voici que resurgit l'homme du Neandertal! Il porte barbe abondante et intouchable et s'empare de la plus brillante des inventions de l'homo sapiens: la célèbre kalachnikov! Incroyable mais vrai, ce primate inculte que l'on croyait évincé de la pseudo civilisation judeo-islamo-chrétienne sait faire au moins deux choses: réciter par coeur des sourates et versets de son Livre sacré et appuyer sur la gâchette de sa kalachnikov. Il vient d'établir la preuve du formidable degré de son évolution mentale, et, si l'on ose les mots, intellectuelle et morale en déléguant trois des siens, kalachnikov au poing, avec mission de faire un carton, ici, sur
quelques dessinateurs rigolards qui ont eu l'audace de caricaturer son prophète, là sur quelques malheureux clients d'une épicerie des disciples de Yahvé. Un triomphe pour l'homme du Neandertal! Dix-sept morts d'un coup dans le camp de l'homo sapiens! Et ce n'est qu'un début. Car l'homme de Neandertal est bien résolu à imposer son dieu imaginaire, son mythe bien commode, à la planète entière.

Comme le chante Georges Brassens, pas besoin d'être Jérémie pour deviner le sort qui nous est promis. Si l'on en croit les trois Livres sacrés, le Mythe Suprême, là-haut sur son nuage, est censé avoir créé à sa ressemblance aussi bien le barbare neandertalien que le cynique homo sapiens. Eh bien! Il doit avoir une drôle de gueule, ce dieu imaginaire inventé faute de mieux par d'antiques barbus illuminés pour tenter d'expliquer l'inexplicable. Reste à inventer un nouveau mythe: un être à visage vraiment humain, par exemple?

Partager cet article

Repost 0