Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 16 janvier 2015.
ELIXIR IDEAL POUR BIEN VIEILLIR.
Offert à tous mes amis face bookinistes !

En 2009, en septembre, j'ai fêté mes 80 ans. Au petit déjeûner de mon 80ème anniversaire,j'ai contrôlé le nombre de bocaux de confiture qui me restaient en réserve. J'ai calculé qu'ils suffiraient pour franchir l'année et j'ai décidé de ne pas mourir avant le mois de septembre 2010.

Seulement voilà qu'en avril 2010 abricotiers, cerisiers et pommiers se sont mis à refleurir. Et, naturellement, jusqu'en septembre ma réserve de confitures s'est de nouveau renouvelée. Du coup, j'ai renvoyé le moment de ma mort jusqu'en septembre 2011.

Et voilà que ces chameaux d'abricotiers, de cerisiers et pommiers se sont mis à refleurir en avril 2012. Et mes réserves de confitures de se renouveler! Serais-je increvable?

Ainsi advint-il en 2013. Et en 2014! Et je n'en finis pas de... ne pas mourir ! Et me voici en janvier 2015 en attente de voir si les abricotiers, cerisiers et pommiers vont de nouveau refleurir en avril.. Il me reste encore assez de confitures pour vivre jusqu'en septembre. Mais si ces chameaux d'arbres fruitiers ne refleurissaient pas en avril-mai 2015, alors... alors... alors tout deviendrait possible. Et je pourrais décider de mourir enfin?

Mais j'ai bon espoir. A première vue, il semblerait que oui, ils vont refleurir en avril-mai. A moins d'une attaque aérienne des djihadistes de Mahomet avec dispersion de défoliants et autres saloperies comme jadis au Viet-Nam, d'ici septembre j'aurai probablement renouvelé mon stock de bocaux de confitures d'abricots, de cerises. Pour les pommes,il faudra attendre...On verra bien.

Or donc, amis face bookinistes! Suivez mon conseil: NE MOUREZ EN AUCUN CAS AUSSI LONGTEMPS QUE VOUS AVEZ DES CONFITURES EN RESERVE CHEZ VOUS!
Vous voyez bien que cela a marché pour moi, pourquoi pas pour vous? Salut!
Et bonnes confitures !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :