Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 24 juillet 2015.

Vendredi décrété "Jour sans viande" par la loi "morale" judéo-chrétienne pour les humains, oeuvres du "divin Créateur", disent-ils. Mais pas jour sans viande pour les loups, car, c'est bien connu, le loup est un vil prédateur capable d'égorger et d'éventrer tout un troupeau de brebis alors que la viande d'une seule d'entre elles suffirait à les nourrir, loup, louve et louveteaux. Un franc salopard protégé désormais par des lois censées garantir l'équilibre entre les espèces animales.

Quant au pire des grands prédateurs devant l'Eternel de la bible, il s'est protégé contre ses semblables par le biais de sa Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Mais que pense de Lui l'agneau?

Voici, extrait du recueil de poèmes intitulé "LA COMPLAINTE DES ANIMOTS" (Ed.ABH S.A. 1988),

LA COMPLAINTE DE L'AGNEAU

Eucharistique "'agneau si doux"

Offert aux dieux en sacrifice.

Je suis de tout les mauvais coups:

Banquet? Gigot d'agneau, d'office.

Je ne lui coûte pas bien cher:

Il me garde jusqu'au sevrage.

A travers peau lorgnant ma chair,

Il rêve broche en bon sauvage.

Je n'aurai vécu qu'un printemps.

J'aurai fort peu connu ma mère.

Mais je me tais, c'est plus prudent:

Ce soir, c'est leur anniversaire.

A leur menu? Gigot d'agneau.

Bon appétit pour votre fête!

Puis, jetez mes os au corniaud!

L'homme et le loup? Deux sales bêtes !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :