Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1515-2015 MARIGNAN

1. Dans sa rubrique "Toute une histoire" de La Pravda du 1er, à la question: "Citez un personnage qui a marqué l'histoire du Valais" l'historien Philippe Bender répond, impavide:

"Le cardinal Mathieu Schiner".

2. Dans la même Pravda du même jour on lit pleine page sous le titre "Batailles historiques: Marignan. La remise au pas des Suisses."

La supériorité en hommes et en armements de l'armée de François premier est écrasante. Les Confédérés partent perdants.A plus forte raison que pour la bataille les Confédérés sont amputés d'un tiers de leurs effectifs en raison de divisions internes. Objet du litige: le Traité de Gallarate que leur a soumis la France une semaine plus tôt. François 1er leur offre 700.000 écus d'or, des pensions cantonales et des avantages commerciaux en échange de leur service mercenaire.

La plupart des capitaines suisses signent ce traité, mais le cardinal valaisan Mathieu Schiner , à la solde du pape Léon X, retourne une partie de la troupe à la dernière minute, la poussant au combat. Alors que les cantons occidentaux francophiles de Fribourg, Berne et Soleure sont déjà sur le chemin du retour vers la Suisse, sur ordre du cardinal Mathieu Schiner les cantons orientaux attaquent. Au cri de Dieu le veut?

Et vive le pape Léon X! Et vive le cardinal valaisan Mathieu Schiner grand criminel de guerre responsable de 16000 morts en seize heures, à raison donc de MILLE MORTS A L'HEURE! Bravo, Eminence!

L'erreur de François 1er est d'avoir offert ses 700.000 florins aux cantons confédérés. Les eût-il offerts au Pape Léon X, la bataille de Marignan n'aurait jamais existé et 16.000 vies eussent été épargnées.

Car enfin, historiennes et historiens, avez-vous jamais eu connaissance d'un pape qui eût jamais refusé une pareille somme? De nos jours, même les euros et dollars de la mafia sont les bienvenus dans les banques du Vatican!

Voilà donc seize mille morts n'ayant même pas bénéficié du sacrement de l'extrême-onction? Ou peut-être que si, tout de même, mais collectivement? Au même titre que les vaches des troupeaux des alpages valaisans mises au bénéfice de la bénédiction du curé?

Le cardinal Mathieu Schiner ferait donc figure de fou de Dieu et cynique stratège. Il condamne des milliers d'hommes à la mort au même titre que les mollahs envoyant leurs jeunes kamikazes se faire exploser dans les foules juives mais nantis d'un laisse-passer pour l'hypothétique paradis d'Allah? Subsiste le problème des 70 vierges promises à chacun des 16.000 morts de Marignan, cela représenterait une sacrée armée de vierges peuplant le paradis du cardinal Schiner?

Bah! L'important n'est-il pas que ce saint homme continue d'apparaître dans les livres d'histoire du Valais comme l'une de ses grandes figures dignes de respect? Car enfin, quel autre Valaisan peut se vanter d'avoir sacrifié et fait trucider 16.000 hommes en 16 heures à raison de 1000 morts à l'heure? Qu'attend le gouvernement valaisan pour faire inscrire l'exploit du cardinal Mathieu Schiner parmi les records mondiaux recensés dans le Guiness Book au titre de tueur en séries?

Cher historien Philippe Bender, par ailleurs admirateur, comme moi, de la Révolution radicale libérale de 1848, cherchez l'erreur. Mais de quoi je me mêle, moi, qui ne suis même pas historien? Hein?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :