Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arthur Rimbaud a coloré les voyelles: A noir, E rouge, U vert...

Mais de la kyrielle des consonnes sans gloire qui s'est jamais préoccupé? Vengeons-les!

B

Le bébé, barbotant dans son bon bain béat,

Barbouille sa baignoire, imbibe son baba.

Son babil de babouin, ses bobos de bobèche,

Sa babine boudeuse où son biberon bèche

Ses bourrelets bulbeux et ronds comme bonbonne,

Ses bonbons de nabab ont barbouillé bobonne.

C- K - Q

Un coq acquis au camp des cocus qu'on conspue,

Caquète. En coquet qui craint quiconque le hue,

Il complote un combat contre les cancans qu'osent

Colporter des cocos qui craquent dès qu'il cause.

Ce coquin de croquant qu'aucun tracas ni trac

Ne traque; coq qui croit que quiconque a du tact

Comprend. Convaincu qu'ont vaincu les coqs qui craquent,

Il clame qu'aucun coq n'est cocu. Puis il claque.

D

Adam se dandinait dans l'Eden à midi.

Eve, dodelinant de la tête, lui dit:

"Dis donc, dadais dodu, tes dix doigts se délient !

D'un doux désir douillet, délicat incendie,

Je devine l'indice. O don du doigt de Dieu !

Adam, daigne m'aider" - Adam donc, dédaigneux,

Doux d'abord, indigné, rompt sa diète discrète,

Darde d'ardents yeux doux sur les rondeurs douillettes

Et, des dix doigts, touche. Eve lui dit: "Aide-toi de tes dents !"

Lorgnant le bas du dos dodu, fruit défendu, Adam mordit dedans.

Et de cette algarade nous sommes les dindons.

(Demain: F - G - CH)

-

Partager cet article

Repost 0