Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Iambes" de novembre

Nous nous sommes connus aux brouillards de novembre,

Moi, de mon carcan prisonnier

Que m'avaient infligé des stratèges en chambre

Croyant bien me sanctifier,.

*

Toi, fille de bourgeois, de préjugés gorgée,

Soudain confrontée à l'amour.

Et quel amour, grands dieux! Dans la honte immergée:

Un gars sans loi, sans brandebourgs.

*

Nous nous prîmes bientôt à rêver de lagunes,

De Sud, de lacs et de palmiers.

Puis, le printemps venu, faisant fugue commune,

Nous voici sous les amandiers.

*

Nous nous sommes gavés des ardeurs tessinoises:

Mandolines, vin et chansons,

Bals champêtres, grotti, boccalini, cervoise,

Raisins rugueux, fleurs à foison.

*

Et puis soudain, voici venir la Ticinella!

Voici Cupidon et ses dards.

Elle a ses grands yeux noirs, bella come una stella!

Adieu, bon vent vers tes brouillards.

*

Nous nous sommes quittés aux brumes de novembre,

Moi de cet amour prisonnier,

Toi, fière dans ton deuil, translucide comme ambre,

Victime d'un jeune épervier.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :