Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suis-je l'homme le plus libre de Suisse?

Tel est le thème de l'émission du mercredi matin de Couleur 3 à 7h15 du matin. Le plus libre? Sûrement pas, mais le plus révolté, peut-être, dans le sens de "L'homme révolté" d'Albert Camus? Toute modestie mise de côté...

Voici grosso modo le contenu de cette interview téléphonique sous le titre ci-dessus.

"Quelques auditeurs de Couleur 3 m'auraient, me dit-on, désigné comme cet homme-là? Je les soupçonne d'appartenir au nombre des lecteurs de mon blog personnel narcisse-praz.com ainsi que du journal "Le Libre Penseur" auquel je collabore régulièrement, ou encore de mon "Dictionnaire insolent" et du " Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres" édités chez Slatkine. Rassurez- vous, bonnes gens, ils ne furent pas nombreux les auditeurs de Couleur 3 à me désigner comme le plus libre des Suisses: trois, me dit-on. En tout et pour tout.

Voici donc les raisons présumées de leur choix:

1. Né dans le canton suisse très catholique du Valais dont le gouvernement est le bras armé de son évêché, j'ose écrire, entre autres, sur mon blog et dans le journal "Le Libre Penseur" , que toutes les croyances religieuses sont des défis au bon sens élémentaire. Ne sont-elles pas, en effet, en contradiction avec les lois de la Nature elle-même? Je cite: la résurrection du juif Lazarre par Jésus. Sur la base de quel certificat médical authentique de décès? Aucun. Puis vient la résurrection du gourou Jésus en personne. Constatée par qui? par sa bonne amie pécheresse Marie-Madeleine et l'un ou l'autre des disciples du gourou. L'histoire à dormir debout aurait pu révolutionner le monde si elle avait été authentifiée par l'ensemble de la population de l'époque. Mais chut! Top secret! Suivent ensuite les prétendus miracles à la chaîne attribués au gentil gourou Jésus: la multiplication des pains, l'eau des noces de Cana changée en piquette, le gourou Jésus marchant sur l'eau et autres guérisons inexplicables de paralytiques et aveugles possiblement simulateurs, etc.

Autant de crétinades à la portée du monde analphabète à 99,99% de l'époque.

2. Parce que j'ose accuser d'imposture tous les papes et toute la hiérarchie catholique actuelle et passée, qui, année après année, récolte des euros par centaines de millions glanés auprès des 6 millions annuels de pèlerins de Lourdes et des quelques milliers de malheureux qui ont perdu tout espoir de guérison et s'en remettent pour cela à de prétendus "miracles" obtenus dans la grotte de Massabielle de Lourdes où, leur dit-on, une bonne femme qui aurait existé voilà 2000 ans serait apparue à une adolescente hystérique et mythomane nommée Bernadette Soubirous ou Scoubidoubidou proclamée sainte pour cet épisode désormais classique de l'imposture catholique. J'ose dire que les miracles n'existent pas, parce qu'ils sont en contradiction avec les lois fondamentales de la nature et que s'ils existaient, ils devraient obligatoirement être scientifiquement démontrés. Or aucun miracle de Lourdes n'a jamais bénéficié de la caution officielle de la Science. La caution de la science exige que le prétendu miracle soit reproductible à l'infini et vérifiable encore et encore. C'est la contradiction même du mot "miracle", synonyme d'imposture.

J'accuse ici hautement et publiquement toute la hiérarchie de l'Eglise catholique, du dernier curé au Pape François en personne d'ESCROQUERIE au sens pénal du terme à propos de l'exploitation financière qui est faite aux dépens de personnes en état de moindre résistance physique et morale à qui l'on fait miroiter des miracles dont l'on sait pertinemment qu'ils sont impossibles. Oui, Messieurs, vous êtes DES ESCROCS!

3. Parce que j'ose affirmer que rabbins, ayatollahs, mollahs, pasteurs, papes, cardinaux, évêques et toutes les hiérarchies religieuses sont autant de menteurs et imposteurs dont le discours récurrent fait appel non pas à L'INTELLIGENCE mais à la CREDULITE humaines. Ce qui ne les empêche aucunement d'en tirer les plus grands profits financiers et de prestige aux dépens de ceux qui les écoutent.

4. Parce que j'ose affirmer qu'il est sidérant de constater que plusieurs milliards d'êtres humains sont, aujourd'hui encore, prêts à suivre à la lettre les injonctions de trois livres, La Bible, les Evangiles, le Coran, écrits au cours de millénaires régis par un obscurantisme sciemment entretenus par leurs gourous malhonnêtes et cupides.

5. Parce que j'ose affirmer que la guerre mondiale qui vient d'éclater au Moyen Orient est une guerre entre religions aux croyances bornées, fragmentées en sectes appelées judaïsme, christianisme et islamisme et leurs annexes nommées sunnisme, chiisme, catholicisme romain ou orthodoxe, protestantisme et compagnie, autant de tendances en mal d'expansion au niveau mondial ainsi que fut le cas du christianisme conquérant des Amériques au détriment des autochtones dont les vainqueurs furent aussi les génocidaires des Amérindiens.

6. Parce que j'ose affirmer que la guerre actuelle de Syrie et environs, qui provoque son afflux de migration sauvage vers l'Occident infidèle, a bel et bien pour but final sa submersion démographique par les fous d'Allah et du Prophète Mahomet.

7. Ces affirmations doivent-elles faire de moi l'homme le plus libre de la Suisse? Sûrement pas. Parce que la Liberté intrinsèque n'existe pas. Tout humain est tributaire de son environnement humain et naturel. Du point de vue de sa survie matérielle d'abord. Ensuite en raison des intoxications successives dont il est l'objet dès sa naissance. A commencer par l'influence des croyances plus ou moins idiotes de ses géniteurs. Puis par les tendances discutables de l'enseignement officiel ou non qui lui est octroyé.

8. J'ose affirmer qu'il en résulte pour tout être humain la nécessité de s'affranchir des idées reçues. C'est un combat de toute une vie. Mon combat personnel, aussi bien dans mes deux hebdomadaires successifs "La Pilule" et " Le crétin des Alpes" ainsi que, aujourd'hui dans la revue "Le Libre penseur" fut et reste une tentative désespérée de me débarrasser des idées reçues. Il fut et reste:

a) Un combat anti religieux toutes tendances confondues. Parce que toutes les religions sont une source de conflits à prétention idéologique, alors qu'il ne s'agit en réalité que d'une lutte effrénée entre gourous assoiffés de fric et de prestige. Et parfois de sang.

b) Un combat antiétatique . Parce que les Etats nationalistes ou non sont générateurs de conflits internationaux sous l'égide du capitalisme mondial qui domine ostensiblement le monde politique lui-même actuel réduit à l'expression même de sa propre nullité;

c) Un combat antimilitariste, parce que le fait militaire est lui-même généré par la cupidité des gens de pouvoir et de domination.

9. Alors, l'anarchisme? J'y ai cru. Mais c'est une utopie de plus. Une théorie trop belle pour une humanité qui en est indigne. Elle n'est possible qu'entre des groupes limités de personnes déterminées à faire la preuve que l'anarchisme est possible. Comme l'humanité fut indigne de la guignolade que fut l'injonction christique "Aimez-vous les uns les autres". Comme le fut l'égalitarisme social prôné par le communisme, lequel buta sur la hiérarchisation du pouvoir du peuple. Pouvoir de qui sur qui? Du peuple sur lui-même? Bernique. Dès qu'une fraction de Pouvoir est accordée à un individu sur d'autres individus, qu'en fait-il? Il s'appuiera des deux pieds sur la tête de son subordonné pour se hisser au niveau supérieur de la hiérarchie. Et adieu l'égalitarisme communiste.

10. Alors, quelle solution? Aucune, hélas. Puisque toute réforme intrinsèque s'est révélée au cours des millénaires impossible, il ne subsiste plus qu'un espoir. A savoir que la Science fasse surgir UNE NOUVELLE HUMANITE exempte des instincts bestiaux de celle qui est la nôtre aujourd'hui, à savoir l'instinct d'accaparement des biens communs en vue de la domination du plus possédant sur les plus démunis. C'est la définition même du Capitalisme mondial.

11. Parce que défenseur de la Laïcité à la française, j'ai lancé récemment une Initiative Populaire cantonale pour un Valais laïque? Avec un échec retentissant à la clé: 2000 signatures récoltées au lieu des 6000 nécessaires pour modifier la Constitution cantonale.

Liberté! Lucidité! Laïcité! Tels en étaient les slogans.

12. Puisque, en définitive, il est vain d'espérer parvenir jamais à changer L' humanité, comptons sur la Science pour changer... D' humanité.

Désespérément.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :