Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MIRACLE A LA PRAVDA !

Lu ce matin en page 2 de La Pravda du Valais, sous strict contrôle et censure de Monsieur Lovey évêque de Sion, l'Edito de Madame Sandra Jean, Directrice des Editions, sous le titre "lLes mauvaises solutions aux vrais problèmes, cette phrase à propos du renvoi des criminels étrangers textuellement reprise:

"... Sauf que nous ne sommes pas au pays des merveilles. Quant aux miracles, qu'on se le dise une fois pour toutes: ILS N'EXISTENT PAS !"

Merci, ô mille fois merci, chère Madame Sandra Jean, Directrice des Editions de La Pravda du Valais, et Bulletin épiscopal quotidien de l'évêché de Sion. Mille et mille fois merci pour cet aveu qui corrobore le point de vue des mécréants et incroyants qui ne cessent de dénoncer L'IMPOSTURE des prétendus MIRACLES DE LOURDES qui n'existent donc pas.

Chère Madame, le mécréant et incroyant que je suis compte absolument sur vous pour mettre en garde les lecteurs de La Pravda du Valais, lors de leurs prochains pèlerinages de masse, en mai prochain, vers la Grotte de Massabielle de Lourdes, contre toute illusion quant à de prétendues possibles guérisons miraculeuses. Je compte absolument sur vous pour faire paraître en bonne et due place d'honneur une MISE EN GARDE solennelle à l'adresse des pèlerins drivés par les services de votre véritable patron, M. Lovey, évêque de Sion, disant :

"ATTENTION! La Rédaction de La Pravda du Valais" rend attentifs tous les pèlerins participant au prochain pèlerinage de Lourdes, contre l'IMPOSTURE dont ils risquent d'êtres victimes. En effet, il est scientifiquement prouvé que LES MIRACLES N'EXISTENT PAS. Par conséquent, tout l'argent récolté à l'occasion de ces pèlerinages bidons est le fruit d'une AUTHENTIQUE ESCROQUERIE dont Monsieur l'évêque de Sion est le premier coupable et responsable, puisqu'il abuse ainsi de l'état de moindre résistance des malades et de leur entourage pour leur soutirer de l'argent sur la base de promesses intentionnellement fallacieuses au sens où l'entend le Code pénal suisse.

D'ores et déjà, mille mercis réitérés, Madame la Directrice d'Edition de la Pravda du Valais, pour votre concours à la dénonciation de l'une des plus vastes escroqueries jamais commises par des profiteurs éhontés de la faiblesse d'autrui.

Narcisse Praz

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :