Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réhabilitation de Pénélope

NON ! Pénélope n'est pas la rime riche de salope! Mais son mari est bien la rime riche de pourri!

Le premier hurlement médiatique de François Fillon face aux caméras consista à détourner de sa personnelle personne les révélations du Canard enchaîné. Et au détriment de qui? De son épouse Pénélope."Honte à vous, journalistes, qui osez accuser cette femme si vertueuse de pareilles honteuses pratiques! Pénélope est une femme vertueuse! Et je le clame. Et je le proclame, cette femme, je l'aime". Ce disant, il fait de Pénélope la coupable et de lui-même... la victime ! Mufle ! Lâche!

OK, François, d'accord pour les compliments. Mais il y a gros à parier que, toute votre vie commune durant, votre épouse a tout ignoré des manigances financières auxquelles tu te livrais, toi, François, et toi seul. Tu as fait signer des contrats d'embauches  bidons par ta femme et tes deux avocaillons en devenir en leur disant sans doute que telle est la pratique normale, classique, correcte et irréprochable. Et, gros benêts, tes deux apprentis avocats ont signé. Quant à Pénélope, en grande bourgeoise d'origine, elle n'a fait que se conformer aux moeurs de son clan où, conformément au contrat de mariage, l'époux assure le confort matériel de la famille tandis que l'épouse s'occupe de la maisonnée. 

Il se trouve que je sais de quoi je parle. A une époque antérieure à celle de l'Emancipation de la Femme telle était la règle commune. Certes, toute la famille Fillon a profité des magouilles du pater familias sans jamais se poser de questions sur le lien réel entre le contrat signé par épouse et enfants et la nauséabonde réalité. Ainsi en fut-il des décennies durant chez tous les grands bourgeois de France, d'Helvétie et de Navarre!

Il n'appartenait pas à Pénélope d'enquêter sur les magouilles de François. Mes les deux jeunes avocaillons de la famille, eux, en furent bel et bien complices. En fille et fils de grands bourgeois bien dans leur rôle de parasites!

En accusant les journalistes de calomnier son épouse tant chérie, le magouilleur François Fillon a  détourné de sa personne l'animosité médiatique au détriment de Pénélope. Telle est la vérité sordide.

C'est comme si Homère avait fait porter à sa Pénélope tricoteuse impénitente la charge des meurtres commis par Ulysse et ses traîneurs de sabre au cours de ses périples.

Partager cet article

Repost 0