Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un cardinal sodomiseur d'enfants! Un Pater noster patibulaire!

On compatit aux affres des rédacteurs en chef, sous-chefs et sous-fifres de la Pravda du Valais contrainte, sous peine d'accusation de manquement à la sacrosainte objectivité, de publier dans le même numéro de ce jour, vendredi 30 juin 2017 les deux transcendantales informations que voici:

UNE PLEINE PAGE pour répercuter l'information qui déjà  fait la une des journaux télévisés de la veille consacrée à l'annonce planétaire du Cardinal George Pell, NUMERO TROIS DANS LA HIERARCHIE CATHOLIQUE  en sa qualité de Grand Argentier du Vatican et officiellement accusé en Australie de nombreux crimes de pédophilie et cela pendant une vingtaine d'années!

UNE AUTRE PLEINE PAGE consacrée à un différend de portée intersidérale entre l'Eglise catholique romaine et l'Eglise réformée protestante portant sur le choix terrible entre les deux phrases que voici de la prière commune sous appellation du Pater Noster, leur Notre Père:

"Et ne nous soumets pas à la tentation" ? Ou bien plutôt : "Ne nous laisse pas entrer en tentation"?

C'est de portée transcendantale, n'est-ce pas? Catholiques et protestants n'en dorment plus la nuit mais se laissent endormir le jour. Et s'ils se posaient enfin la seule vraie question que devraient se poser tous les croyants, catholiques, protestants, juifs, musulmans et autres gens crédules, à savoir: "Est-ce que nos gourous respectifs ne nous prennent pas en définitive pour des idiots avec leurs tentations et leur tantes à Sierre et partout ailleurs?"

Jésus lui-même n'a-t-il pas dit: "Laissez venir à moi les petits enfants" ? Dès lors, pourquoi se gêner?

Deux millénaires auront donc été nécessaires pour que, enfin, le bon peuple des croyants catholiques, grâce à l'avènement de l'information généralisée, apprennent que, de siècle en siècle, leurs gourous, prêtres,moines, chanoines, évêques et cardinaux auront impunément sodomisé et sexuellement abusé de toutes les façons les enfants à eux confiés pour leur catéchisation? Et cela pourquoi? Parce que la hiérarchie de leur religion a jeté l'anathème sur la Femme, fille maudite de cette garce d'Eve la tentatrice du Jardin d'Eden coupable du péché originel! 

Alors, des siècles durant,  pour assouvir leurs besoins sexuels dévoyés,  les sermonneurs de la clique de la hiérarchie catholique se sont rabattus sur les enfants et adolescents à eux confiés. Autre avantage: contrairement à la Femme maudite et bavarde, les enfants, terrorisés, traumatisés, ne parlent pas, eux. En découle l'impunité garantie, à plus forte raison qu'il est de bonne guerre pour les abuseur de mettre en doute la véracité d'éventuels dires d'un enfant! Pas de confidences sur l'oreiller de la part de la Femme maudite et la bonne réputation de l'Eglise de Rome est garantie. Au moins jusqu'à l'avènement de la Presse d'information et donc d'investigation. Et depuis lors, en une cinquantaine d'années, surgissent des scandales  par milliers sinon par millions de milliers de gens de religion du haut en bas de la hiérarchie catholique abuseurs impavides d'enfants et d'adolescents!

Les langues et l'information séculairement jugulées se délient enfin. Enfin! Enfin! Enfin!

Et voici que télévisions, radios et journaux du monde entier annoncent la mise en accusation du Numéro Trois de la hiérarchie catholique sous incrimination d'abus sexuels sur des enfants australiens pendant vingt ans! Et qui mieux est, il s'agit du Grand Trésorier du Pape François, celui-là même qui proclame bien tardivement son intransigeance en matière de pédophilie ecclésiastique dès lors que le scandale est devenu planétaire! Mais pas touche! Celui-ci serait un pur, contrairement à tous ses prédécesseurs qui, pendant des siècles, ont étouffé les crimes de leurs sous-fifres à coups d'Ego te absolvo in nomine Patris et Fili et Spiritu Sancti. Amen!

Ce "Pater noster" de la prière commune est le même que celui à qui chrétiens de tous bords, catholiques, protestants et autres sectes farfelues envoient leur supplique; "Ne nous induis pas en tentation !" Mais il le sait, le drôle, Lui l'omniscient, qu'ils succomberont à la tentation qu'il leur envoie. Et il s'en lave les mains. Ponce Pilate, va!

Or, la tentation consiste à préférer sodomiser un garçonnet ou un adolescent plutôt que d'accomplir acte de chair avec cette abomination qu'est la Femme, héritière de la malédiction divine qui plane séculairement sur leur ancêtre commune, l'exécrable séductrice Eve chassée du Jardin d'Eden.

Gens de la très chrétienne Pravda du Valais, on ne sait trop si l'on doit vous plaindre ou en rire, mais vraiment vous voilà dans de drôles de beaux draps avec ce Numéro trois de la hiérarchie catholique  romaine,Trésorier du bon pape François, en phase de faire la une de toute la presse mondiale pour crimes répétés de pédophilie !

Quant au Conseil d'administration de votre Pravda quotidienne, elle est contente de votre travail. Et c'est bien ce qui compte. N'est-ce pas?

 

Partager cet article

Repost 0