Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Crois-tu qu'elle va se faire incinérer??? comme le reste de sa famille?"

Telle est la question surgie sur un "post" internet à propos du décès de Madame Simone Weil qui vient de bénéficier de funérailles nationales et de la promesse de présence perpétuelle avec son époux au Panthéon des personnages émérites de l'Histoire de la France.

L'auteur(e) de pareille ineptie non seulement fait preuve d'un niveau de méchanceté primaire imbécile mais, en plus, d'ignorance crasse de l'Histoire. Car les proches de Madame Simone Weil, elle-même rescapée par miracle des camps d'extermination des juifs par les nazis, représentants de l'élite aryenne selon le Moustachu hystérique, n'ont pas été incinérés mais jetés dans des fosses communes au milieu des autres victimes collectivement gazées par les bourreaux au service de Sa Saloperie Adolphe Hitler. Il s'agit donc de la part de l'auteur de ce commentaire de la pure (si l'on peut dire) expression de sa bestialité.

Quant à la dose d'imbécillité profonde, incurable, dont il faut faire preuve pour proférer pareille insulte à l'une des femmes figurant parmi les plus nobles et les plus méritantes qu'ait jamais produites le genre humain, psychologues et psychiatres sont invités à se pencher sur la question: est-il souhaitable pour le bien même du genre humain de tenter de chercher un remède à pareille négation de toute forme d'intelligence?

Crétin(e), abruti(e), imbécile, niais(e), benêt(e), béjaune, simplet(te), cruche, gourde, godiche, godichon(ne), nouille, niguddouille, balourd(e), obtus(e), fruste, nigaud(e) à jamais demeurera, quoi que l'on fasse pour ou contre lui ou contre elle, l'auteur(e) de ce trait de défaut d'esprit désormais livré au verdict du tribunal auprès duquel plainte pénale a été déposée.

Aucun jugement, aucune condamnation comme aucun acquittement ne guérira jamais ce parasite de la société de son mal inné, à savoir son état animal premier, primaire d'être unicellulaire. A jamais irrécupérable.

Partager cet article

Repost 0