Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mesdames et Messieurs,

Octogénaire très avancé, récemment hospitalisé dans votre Etablissement, l'Hôpital cantonal (et non épiscopal, du moins le croyais-je) du Valais pour cause d'infarctus, je tiens d'abord à rendre hommage à la compétence et à l'humanité avec lesquelles j'y ai été accueilli et traité. Je pense même y avoir introduit une note d'humour dans ma relation avec votre personnel soignant.

Or, voici que, dans l'instant même où, après l'intervention magistrale des médecins cardiologues, je fus introduit dans ma chambre, je fus saisi d'un choc émotionnel, réel, je vous prie de me croire, en y apercevant bien visible, outrageusement visible même, affiché à l'endroit le plus spectaculaire de la pièce, le symbole même de l'ignorantisme le plus obtus que je ne cesse de combattre à longueur de livres et d'articles divers: la petite croix catholique, noire, que j'ai aussitôt fait décrocher et que je vous renvoie en annexe.

La présence de ce symbole de la croyance absurde en un créationnisme obsolète et ridicule en ce lieu censé n'être animé que par un esprit de recherche scientifique et de Savoir m'est apparue comme une insulte personnellement adressée à l'incroyant que je suis, promoteur, il y a 2 ans, de l'Initiative Populaire Cantonale pour un Valais laïque. Cette croix me disait clairement: "Monsieur le patient de l'Hôpital cantonal du Valais, sachez que vous êtes ici dans un établissement catholique géré sous contrôle absolu du pouvoir religieux qui régit ce canton, l'évêché de Sion." En tant que citoyen, je me suis senti insulté.

Et j'ai imaginé la réaction de tout israélite orthodoxe hospitalisé dans ce même établissement et recevant en plein visage cette même mise en garde sournoisement teintée d'antisémitisme triomphant dans la tradition de l'Eglise catholique contre le peuple déicide. Et j'ai imaginé la réaction de tout(e) musulman(e) face à l'affirmation outrancière de mainmise de l'Eglise catholique sur un Etablissement censé être cantonal et non épiscopal. A Charge d'équité dans le traitement, je renvoie l'un et l'autre, l'Israélite et le musulman, à leur propre responsabilité dès lors qu'il est question de religion.

La présence outrancière d'une croix catholique dans vos Etablissements hospitaliers du Canton du  Valais équivaut, en d'autres temps et lieux, à celle de la Croix Gammée sous le règne d'Adolphe Hitler, de la faucille et du marteau staliniens... ou d'une omniprésence de Coca Cola dans chaque chambre: "Ici, Mesdames et Messieurs les malades, on se salue d'un "Heil Hitler!" et on vous soigne au Coca Cola." L'omniprésence de croix dans toutes les chambres de votre Etablissement hospitalier est aussi grossière, aussi primaire, aussi trivialement insultante que cela. Ne vous déplaise.

Car enfin, Mesdames et Messieurs, que peut-il y avoir de commun entre la Science dont vous êtes les représentants dans votre Etablissement et l'ignorantisme obtus symbolisé par les croyances religieuses mono-ou polythéistes? Je vous renvoie donc la croix que j'ai emportée de ma chambre 917. Quant à celle de la chambre 926 que j'ai aussi occupée, je l'avais aussitôt recouverte d'un linge blanc afin d'éviter à mon coeur malade des remous peu compatibles avec les soins qu'il nécessitait. Et cela aussi relève de votre responsabilité.

Avec mes compliments et remerciements pour l'accueil que vous m'avez octroyé, je vous prie d'agréer, Mesdames et Messieurs, mes salutations empressées.

Annexe: 1 croix en retour + 1 exemplaire de mon "Petit livre rouge de la laïcité"  Edtions libertaires de France 2017

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :