Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des musulmans s'entretuent? Me. Jean-Luc Addorre ça!

L'avocat et Conseiller National UDC (Urticaire Du Canton) Jean-Luc Addor vient donc d'être condamné à une peine pécuniaire pour avoir mal réagi sur internet  à une fusillade survenue quelque part dans une mosquée du côté de St.Gall entre frangins ennemis de confession musulmane.

Personnellement, le nom de Jean-Luc Addor me rappelle seulement sa leçon d'éthique qu'il m'avait adressée en me renvoyant mon Petit livre rouge de la laïcité,  se déclarant hostile à la critique des religions et me conseillant d'entreprendre plutôt quelque chose de positif. Serait-ce ce qu'il crut faire en écrivant sur son site internet "On en redemande" en guise de commentaire à cette fusillade mortelle dans une mosquée? Pour lui, c'est positif. Addorable.

Or donc en allant au fond des choses sur le plan de la religion musulmane en elle-même, son Histoire concrète de guerres et de conquêtes sanglantes n'est faite que de ça: de haine envers tous les humains qui refusent de se convertir à l'islam, Envers les juifs, l'islam écrit pire qu'Adolphe Hitler lui-même dans son Mein Kampf. Je le sais. J'ai lu les deux ouvrages. Et bien lu.

Les juges qui ont, justement ou non, on s'en fout, condamné cet avocat, auraient été aussi bien inspirés en reliant la petite fusillade dans la mosquée de St.Gall entre des Albanais musulmans aux événements du Moyen-Orient actuels où s'entretuent depuis quatre ans, à raison de centaines de milliers de victimes civiles et militaires, musulmans chiites et musulmans sunnites au nom de leurs croyances respectives aussi imbéciles que n'importe quelles autres croyances religieuses, alaouites, judaïques, chrétiennes et compagnie. Le spectacle en devient  à tel point consternant que l'on se demande si ces gens-là sont vraiment des êtres humains ou des animaux sauvages  évadés de la jungle. Sauf que les carnassiers de la jungle ne lisent ni le coran, ni la thora, ni les évangiles.

Toute personne humaine a droit au respect. Mais aucune croyance n'est, en soi, digne de respect, car son statut même de croyance à prétention de vérité est une insulte à l'intelligence et à la raison humaines.

Les juges qui ont condamné J-L. Addor auraient été bien inspirés en lisant le Coran de la première à la dernière page. Ils auraient ainsi pu constater que cette religion qui, comme toutes les autres, se proclame une religion d'amour et de paix, est en réalité, comme toutes les autres religions, une religion de conquêtes sanguinaires. Tous les croyants, si idiotes soient leurs croyances et  si ridicules soient leurs rites et leurs pratiques, n'en sont pas moins pour autant des personnes humaines que l'on doit respecter. Cela, J-L. Addor, avocat, le savait. Il a confondu respect dû à la personne même des victimes musulmanes de la tuerie de St.Gall et la légitimité, selon lui, de son combat politique contre l'invasion islamique déferlant sur l'Occident et cela de sa part au nom de nos prétendues racines chrétiennes. Car que sont d'autre nos racines chrétiennes sinon que nos guerres intestines entre catholiques et protestants, l'Inquisition catholique, les génocides commis par Espagnols et Portugais dans les Amériques? Et cetera. La honte de l'humanité.

Il convient de constater aussi que, de leur part, les chrétiens n'ont guère fait mieux à l'encontre des musulmans. Souvenons-nous de la Première Croisade de Richard Coeur de Lion (coeur de lion ou coeur de hyène?). Lors du siège de la ville d'Akka, ayant encerclé sa garnison, il fit égorger et décapiter les 3000 assiégés, y compris 300 femmes et enfants. C'est dans l'Histoire sous le titre "Le siège de Saint Jean d'Acre". Or c'est de ces racines chrétiennes-là que l'UDC de Jean-Luc Addor comme toutes les Extrêmes-droites d'Europe, se revendiquent les héritiers et voudraient que référence en soit donnée dans les documents fondateurs des Etats-Unis d'Europe?

A bas toutes les religions, car elles ne s'adressent qu'à la crédulité humaine pour en abuser à des fins de profits et de domination pour leurs gourous! Et tant pis pour les gogos qui se font gruger et, parfois, souvent même, spolier par eux!

Jean-Luc Addor s'est trompé de combat!

C'en est... Addor-mir debout.

Partager cet article

Repost 0