Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

... Ou comme un pédalo dans un combat naval.

A propos de ma lettre de protestation auprès de la Direction de l'Hôpital cantonal (et épiscopal?) du Valais au sujet de l'omniprésence de crucifix dans chaque chambre et en tous lieux de l'Etablissement.

La Pravda du Valais en a donc rendu compte ce samedi 6 août. Il en résulte:

Primo. Que les autres cantons romands ont déjà résolu le problème depuis plus d'une vingtaine d'années en renonçant à la présence de signes religieux dans leurs établissements hospitaliers, y compris le canton du Jura, celui de Fribourg le très catholique universitaire où sévit l'ineffable théologien valaisan FX Amherdt qui joue au football avec ses mains et de la guitare avec ses orteils. Ô miracle!

Secundo. Que la Direction de l'Hôpital refuse l'entrée en matière en s'en lavant les mains. Comme avant une intervention chirurgicale.

Tertio. Que, comme prévu,Madame la Conseillère d'Etat vaguement socialiste en charge de ce domaine, issue du très bigot Haut-Valais, en fait autant et l'ensemble du Conseil d'Etat avec elle. Pas étonnant dans un canton dirigé désormais par 3 PDC et un PLR élu avec l'appui in corpore de ces mêmes PDC. Autrement dit, un canton recroquevillé sur le nombril de son évêque et à l'écoute des messes et vesses de ses curés.

Quarto. Que le Valais tient à sa réputation de canton rétrograde, arriéré, archaïque, anachronique et ridicule avec ses curés bénisseurs de culs de vaches dans les alpages et dont la majorité catholique des habitants tient absolument à perpétuer le mythe créationniste de l'Ancien testament biblique selon lequel la terre est plate et le centre de l'univers, le soleil tourne autour d'elle et non l'inverse, et elle a été créée en 7 jours par un dieu imaginaire. Bonjour, la Science! Et que vivent l'obscurantisme et l'ignorantisme valaisans bien compris!

Quinto. Que les hôpitaux valaisans continueront à demeurer l'endroit idéal pour y glaner dons et legs par aumôniers, curés, chanoines et autres amateurs de bonnes affaires ainsi réalisées au moment de l'administration du Sacrement de l'Extrême-Onction: 

"Mon frère, ma soeur! Vous allez comparaître devant Dieu. Si vous voulez éviter une éternité en enfer avec Satan, il est temps de vous repentir de vos péchés et, pour cela, de faire un don à l'Eglise catholique: votre mayen, par exemple, ainsi que vos prés et vos champs, votre compte en banque et votre maison familiale. Avant de mourir, signez ces legs que je vous tends de ma main gauche, tandis que, de la main droite, je vous bénis et vous donne l'absolution pour tous vos péchés. Vous gagnerez ainsi le droit d'entrer dans le Paradis où vous retrouverez tous les cons qui y auront cru. Ainsi soit-il. "

On ne dira, que dis-je, on ne chantera jamais assez l'efficacité des bénédictions sacerdotales et épiscopales sur les chantiers et inaugurations de tronçons de routes et autoroutes du Valais. Ainsi, en 1911, le représentant de l'évêché, en présence du Conseil d'Etat valaisan bigot incorpore, n'a-t-il pas procédé à la bénédiction du nouveau tunnel autoroutier près de Sierre. Résultat concret: un an plus tard, un autocar étranger s'y écrase. Bilan 28 morts dont 22 enfants! 

Or, ladite bénédiction était censée éloigner à jamais tout risque d'accident à l'intérieur de ce nouveau tunnel. Bravo pour l'efficacité!

Si le ridicule tuait avec autant d'efficacité que les bénédictions ecclésiastiques catholique, il n'y aurait plus de curés en Valais. Pour les amateurs de contrepèteries je citerai celle-ci parue dans le Canard enchaîné: "Ce pape n'a même plus de curés dans les Pouilles".

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :