Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UN CERTAIN JEAN-MARIE LOVEY...

... a donc estimé nécessaire et urgent d'organiser une conférence publique en milieu choisi, déguisée en débat sans contradicteurs, sur le thème de la laïcité et m'a fait le pseudo honneur  d'y faire référence à ma personne et à l'Initiative cantonale pour un Valais laïque dont je fus le promoteur et l'un des 42 membres du Comité. Il s'est (facilement) fait un plaisir en rappelant que cette Initiative a échoué, n'ayant recueilli "que" 2000 signatures. A vrai dire, je n'osais même pas en espérer autant dans ce canton qui a banni de son vocabulaire officiel le mot "laïcité".

Je signale tout de même à ce certain Monsieur Lovey qu'au nombre de ces 2000 signatures figurent celles de quelques-uns parmi les plus éminents représentants du monde culturel officiel  et politique du canton. La déontologie m'interdit de les citer. Les listes qui peuvent en témoigner sont en lieux sûrs, à l'abri de l'Oeil du Dieu lui-même de ce certain M. Lovey.

A toutes fins (in)utiles, je signale également à ce certain Monsieur Lovey que nous aurions largement dépassé les 6000 signatures nécessaires pour l'aboutissement de notre Initiative en faveur de la laïcité si le règlement n'exigeait pas qu'elles soient attestées par les autorités communales. En effet, plus d'un(e) citoyen(ne) sur deux répondait à notre sollicitation par ces mots: "J'approuve votre Initiative, mais je ne la signerai pas.". - " Pourquoi?" - "Parce que je ne veux pas être "fiché" dans ma commune comme athée, mécréant ou  pis encore comme communiste". Encore et toujours en Valais règne la terreur de "l'Oeil de Moscou", comme au bon  vieux temps d'André Luisier patron de sa Pravda. Telle est l'ambiance "démocratique" dans ce canton. Les 42 membres du Comité d'Initiative Valais laïque peuvent en témoigner.

Et voilà que ce "certain" Jean-Marie Lovey part en guerre en faveur du maintien de la phrase initiale lors de la révision de  la Constitution cantonale: "Au nom du Dieu tout-puissant". Ce faisant, ce Monsieur ravale le canton du Valais au rang grotesque et anachronique de ces Etats des U.S.A. bigots, obscurantistes arriérés régis pas les sectes protestantes créationnistes inconditionnelles que sont l'Indiana, le Missouri, le New-Hampshire et l'Oklahoma qui substituent dans l'enseignement scolaire le créationnisme biblique au darwinisme pourtant scientifiquement et universellement reconnu. Et cela, comme dans le Valais rétrograde de ce certain M. Lovey, au nom du Dieu Tout-puissant, lequel, c'est bien connu, créa en six jours le ciel et la Terre et tous les animaux, directement espèce par espèce, en l'état connu par les auteurs successifs de l'ineffable ramassis d'idioties qu'est la Bible qui fait de la cession du droit d'aînesse d'un certain Esaü à un certain Jacob contre un plat de lentilles un événement de portée planétaire !!! La théorie darwinienne de la transformation et de l'évolution de l'univers et de ses habitants? Elle ne figurait pas dans le catéchisme  d'un certain J-M. Lovey ni dans sa thèse de théologie.

Et ce certain Monsieur J-M. Lovey s'est offert une pleine page avec photo de son auguste personne  en couleurs dans son Bulletin pontifical et Pravda du Valais pour célébrer la supériorité de sa théorie d'inspiration céleste qu'il entend faire maintenir dans la Constitution du canton du Valais et selon laquelle les 14 milliards d'années de la formation et transformation successives de l'univers et de ses habitants se réduisent à un lundi, un mardi, un mercredi, un jeudi, un vendredi, et un samedi pour son Dieu tout-puissant, créateur du ciel et de la terre,  après quoi il s'est offert un jour de sieste, ventre rebondi au soleil et orteils en éventail. Sacrée performance au regard des 14 milliards d'années dont parlent les gens de Science !

Avec les 42 membres du Comité de l'Initiative populaire cantonale pour un Valais laïque, avec les 2000 signataires de ladite Initiative populaire, les 85% de Valaisans qui ne mettent plus les pieds dans  ses églises souhaitent une bonne sieste à un certain Jean-Marie Lovey, bien au chaud, ses deux oreilles bien enfoncées dans son obscurantisme obtus et douillet.

Amen, amen, dico vobis, le ciel et la terre passeront, mais l'infinie bêtise humaine déjà dénoncée par un certain Albert Einstein ne passera pas.

Signé: Un certain Narcisse Praz.

Contre l'ignorance et l'obscurantisme religieux: Liberté! Lucidité! Laïcité!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :