Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les marchands d'art sont à l'Art ce que les excréments sont à la gastronomie !

Ils ont osé faire montre de leur nullité intellectuelle, de leur cupidité exhibitionniste en crachant au visage de Léonard de Vinci 450 Millions de dollars pour un de ses tableaux, même suspect de restaurations sauvages, vendu 45 Livres sterling en 1958 à Londres et représentant un Christ auquel un restaurateur d'occasion a eu le culot d'ajouter moustaches et barbe, souillant du même coup de pinceau profanateur l'oeuvre (peut-être) originale du Maître, oeuvre entachée de qualification de faible qualité par de vrais experts et prix par eux jugé hautement surfait, voire surréaliste. Mais qu'importe! Exhibitionnisme fricard oblige. 

Ils ont osé animer sa vente aux enchères chez Christie's (pour un Christ, ça ne s'invente pas !) relancées à coups de 30 millions de dollars la minute pour aboutir au chiffre pharamineux de 450 Millions de dollars!

Mais quel était donc le super expert en connaissance intrinsèque de l'art pictural détenteur de pareille merveille? Un certain Dimitry Ribolovlev, repris de justice russe qui a été libéré après 11 mois de prison pour défaut de preuves de ses malversations; qui avait acquis ce "Salvator mundi" au prix de 127 millions de dollars d'un collectionneur suisse qui l'avait lui-même acquis au prix de 80 millions de dollars, grugeant ainsi de 47 millions de dollars son crétin de client russe; qui avait fait fortune entre autres exploits intellectuels grâce à une catastrophe écologique du côté de Tchernobyl; qui, auparavant avait commencé sa carrière en vendant des savons bon marché ( sublime introduction dans la connaissance de la peinture !); qui avait arrondi ce début de fortune en rachetant des entreprises militaires soldées à la chute de l'URSS; qui planque son argent dans les paradis fiscaux; qui achète et revend des clubs de football et fait trafic de leurs joueurs, donc d'êtres humains comme jadis il vendait des savonnettes bon marché! Autant de diplômes attestant de la connaissance de l'Art pictural du personnage.

C'est ça, le marché de l'Art? Merde, alors! Quant à l'autre crétin milliardaire acheteur dudit "Salvator mundi", il s'est laissé embobiner par ce charlatan qui l'a spolié de la différence entre les 127 millions de dollars payés à l'achat et sa vente à 450 millions de dollars, c'est-à-dire de 323 Millions de dollars en quelques minutes (!!!) La preuve est ainsi apportée que l'imbécillité profonde, irréversible et le cynisme  sont la caractéristique première des gens d'argent.

Et qu'en penserait le "Sauveur du monde" lui-même... à supposer qu'il ait jamais existé en chair et en os? Rien, sûrement, car jusqu'à preuve du contraire il n'a rien sauvé ni personne.Sauvera-t-il donc l'Art tombé entre les griffes des milliardaires idiots vantards, ignorants, exhibitionnistes, arrogants et crapuleux à la fois? Bien fol serait qui y croirait.

Réponse dès que "Christie's" daignera rendre public le nom de l'idiot vantard, ignorant, exhibitionniste, arrogant et crapuleux à la fois, nouveau propriétaire  de ce piètre tableau mal retouché qu'est son "Salvator Mundi" qui n'a rien sauvé du tout. D'ailleurs, ce Sauveur du monde sera bien puni, car il se prépare à de longues années enfoui dans un coffre-fort des Iles Vierges en attendant qu'un nouvel idiot vantard, ignorant, exhibitionniste de son fric, arrogant et crapuleux à la fois l'en extraie pour le proposer à la vente à un nouvel idiot vantard, ignorant etc. etc. etc.

Cet autre milliardaire Donald Trump, peut-être?
  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :