Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ton voile m'est une insulte personnelle !

Je m'adresse à toi, femme musulmane voilée, quelle que tu sois, qui tu te sois. Je me fiche de ta religion. Comme de toutes les religions, d'ailleurs. Mais le voile que tu portes, qu'il se nomme burqa,hijab ou tchador, est une provocation, voire une insulte, un crachat que tu me jettes au visage lorsque mon chemin croise le tien. Et voici pourquoi.

Remontons à l'origine de cet usage grossier, primaire, barbare, inventé par des rustres pour qui la femme est leur propriété individuelle à défendre à tout prix comme n'importe quel bien matériel  mobilier ou immobilier. A ce titre, la femme de culture musulmane ne doit en aucun cas susciter chez tout spécimen de sexe mâle le désir de la posséder. A cette fin, le mâle premier propriétaire juge ses rivaux potentiels à l'aune de sa propre personne, c'est-à-dire un animal doté de l'instinct basique de la reproduction de l'espèce, autrement dit un obsédé sexuel. A ce titre, dès l'apparition du premier cheveu, du premier poil, de la première surface de peau nue de la femelle, le rival potentiel ne va pas manquer de se muer en violeur bestial afin de s'emparer de la proie ainsi offerte. Pour un poil. Pour un cheveu. Pour une cheville nue.  Et, afin de mieux consacrer encore la propriété de la femme convoitable, ces rustres fondateurs de l'islam ont même interdit religieusement à l'homme musulman de toucher, ni surtout de serrer la main de toute femme autre que celle dont il est le propriétaire. Car pour toucher la main d'une femme  ne serait-ce pas l'occasion de lui faire des chatouillis suspects? En vous infligeant ces accoutrements idiots, vos hommes, pauvres types, pauvres cancres, vous humilient et vous ridiculisent. Nous autres, hommes civilisés, nous vous plaignons.

Et voilà pourquoi, Madame, Mademoiselle, fille nubile ou femme mûre, je déclare que ton voile, ton tchador et pis encore ton abominable niqab intégral me sont personnellement une insulte. Parce que lorsque ton chemin croise le mien je me sens outragé d'être mis sur un même rang que les bêtes humaines de sexe mâle de ta religion, incapables de maîtriser leurs pulsions sexuelles animales à la moindre vue d'un cheveu, d'un poil, d'un bout de che ville nue de ta personne. En tant qu'homme simplement civilisé, normalement éduqué, je ressens la vue de ton voile comme un crachat qui m'est infligé en plein visage. Non, Madame musulmane. Non, Mademoiselle voilées de la tête au pied, les hommes de l'Occident civilisé ne sont  ni des boucs, ni des taureaux, ni des béliers, ni des verrats en rut. Nous laissons ce douteux privilèges à vos mâles confits de votre religion. Vous n'avez rien à craindre des hommes ayant bénéficié d'une vraie civilisation,

Dès lors, gentes dames, gentes damoiselles venues de l'Orient,  jetez aux orties ou aux ordures voiles, tchadors, hijabs et niqabs et montrez-nous vos charmants visages, vos bras nus et vos mollets "couleur de café au lait" comme disait une chanson du temps de ma jeunesse. Vous serez ainsi aimées dans la discrétion et la dignité  qui sont le propre des hommes qui ont du savoir vivre et du savoir aimer sans se muer en gorets libidineux tels qu'imaginés par vos gourous arriérés.

NP

PS. Ce voile t'est imposé par les mâles de ton entourage? Alors, prends la fuite! Le monde civilisé tient des refuges à la disposition des femmes persécutées par leurs mecs, maris, pères, frères, gourous et compagnie. Allah guerre comme Allah guerre! A bas toutes les religions!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :