Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le terrorisme Islamiste est-il une M.S.T. ?

Sous accusation de viols répétés à l'encontre de femmes se réclamant pourtant de l'islam, religion si peu condescendante elle-même envers la femme en général, le gourou genevois Tarik Ramadan, décoré de titres théologiques universitaires, se trouve en prison à Paris. Il ne s'y plaît pas. Aussi est-il parvenu à se faire transférer dans un hôpital plus confortable,  sous spécieux prétexte de maladies diverses. 

Wahhabisme et salafisme terroristes (W.S.T) figurent-ils au nombre de ces maladies? La question qui se pose est: ces deux maux qui frappent une partie non négligeable de l'humanité sont-ils sexuellement transmissibles?

Si l'on en juge de par le nombre d'agressions sexuelles reprochées à leur plus célèbre propagateur Tarik Ramadan, l'on pourrait en déduire que oui, ce chiffre correspondrait grosso modo à celui des attaques terroristes commis sur les 5 continents par ses plus fervents disciples.

En découlerait dès lors le constat que, oui, le wahhabisme saoudien et le salafisme égyptien, qu'ils soient de souche sunnite ou chiite, seraient bel et bien des Maladies Sexuellement Transmissibles (M.S.T.) par le liquide séminal du gourou planétaire, petit-fils du fondateur de la tribu sauvage des Frères musulmans.

A toute religion sa tare: à l'islam son Tarik-le-taré, à l'Eglise catholique romaine ses prêtres pédophiles. Et toujours la même calamité: le liquide séminal de leurs gourous obsédés sexuels.

POST SCRIPTUM. On vient d'apprendre que le Taré Ramadan vient d'être déclaré par le corps médical compétent parfaitement apte à rester en prison. Et vlan! C'est dur, la prison, hein, Tarik? Tu as essayé d'y échapper en trichant, une fois de plus. Comme un écolier, il s'est inventé deux maladies imaginaires pour échapper à sa punition. Aucune des deux n'a été reconnue par le corps médical. C'est raté! Retour à la case de départ.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :