Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dimanche soir 4 mars 2018
Quand un octogénaire rencontre un autre octogénaire, qu'est-ce qu'ils se racontent? Devine.

Journée historique. Pas en raison des nombreuses votations populaires européennes et valaisannes, je m'en fous, mais parce que, cet après-midi j'ai rencontré un futur habitant du paradis !
Vers 15 heures je pars faire ma promenade dans les vignes. Je rejoins un autre promeneur. On se connaît. Je sais déjà que c'est un 31 et lui sait que je suis un 29. Avec 2 ans de plus que lui au compteur, je me trouve physiquement mieux loti que lui, question marche.

Nous faisons quelques pas ensemble. Tout à coup il extrait de sa poche un document officiel et me le montre en m'expliquant que ce matin il est est descendu au village pour assister à la messe, parce que ce dimanche est la journée des malades. Il est en aussi bonne santé que peut l'être un octogénaire,mais il y est allé par solidarité. A la sortie de l'office la nonne de service lui a tendu le document qu'il vient d'exhiber.,Je lui demande ce qu'il représente. Réponse:
- C'est le document officiel déclarant qu'en participant à cette messe de la journée des malades j'ai reçu le Sacrement de l'Extrême Onction.
Et alors, me dis-je? Et alors? Il voit mon embarras et tient à préciser:
- Cela signifie que si je viens à mourir, je ne suis plus en état de péché mortel.
- Ah! bon? m'étonnai-je alors. En somme, c'est ton ticket d'entrée au paradis?
- Oui, on peut dire ça comme ça: j'ai mon ticket d'entrée au paradis.
Je n'ai pas commis l'indélicatesse que, venant de moi, vous redoutez tous. Y a des moments comme ça. Des moments bénis. Heureux homme que voilà. Il a son ticket d'entrée au paradis, lui. Et moi, alors? Hein?
Et nous avons poursuivi notre promenade dans les vignes, un futur bienheureux et un futur damné conscient de la nécessité de bien profiter du moment présent, avec les pieds bien sur terre. Y avait un soleil d'enfer par-dessus les vignes.On était bien: deux vieux, l'un avec son ticket d'entrée au paradis, l'autre venu du néant, content d'avoir vécu et muni de  son ticket de retour au néant.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :