Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Lu dans le Canard enchaîné de cette semaine cet entrefilet:

" Monique Baujard, ancienne directrice de la commission épiscopale "Famille et société" déterre le chapelet de guerre dans "La Croix" et écrit: "N'être dirigée que par des hommes affaiblit la parole de l'Eglise, tout comme le refus de certains prêtres de la présence de filles comme enfants de choeur à la messe..."

Et le Canard d'ironiser: "Comme on disait au XVII ème siècle dans l'Eglise de France:"Balance ton Port-Royal".

Simple  question d'un caneton à son Canard bien-aimé: "Pourquoi selon toi, mais pourquoi diable cet ostracisme sexiste de la part de l'Eglise catholique prononcé à l'encontre des fillettes et jeunes adolescentes leur interdisant la promotion sociale (?) que peut représenter leur accession au rôle spectaculaire d'enfants de choeur?"

Réponse du bon berger à la bergère des canetons: "Elémentaire, mon cher Watson-Canard: les petits garçons et adolescents de sexe mâle, pubères ou non,  ne tombent pas enceints ! Donc pas de scandales en perspective dans les paroisses pour cause  de petits bâtards enfants de curés et prêtres en général.

Tandis qu'avec des filles... Hein? Prématurément ou naturellement pubères, avec ces satanées gamines, on ne sait jamais ! Et puis, les filles, c'est bien connu, ça ne sait pas tenir sa langue. Tandis que les garçons, eux auront tellement honte de se trouver coupables d'avoir été victimes de viols de la part... de leur confesseur,  ils n'en causeront pas. Parce qu'ils savent qu'on ne les croira pas. On en connait certains qui sont devenus quinquagénaires avant de révéler leur péché. Car on leur a bien enfoncé ça dans leur tête: le péché est le fait du violé et non du violeur. C'est ainsi: c'est catholique. Très catholique.

En guise de consolation et dans le but de donner à ses prêtres hantés par le Mal pédophilique l'illusion de copuler avec une fille d'Eve, l'Eglise catholique a décrété que les garçons promus enfants de choeur seraient déguisés en filles et, à ce titre, porteraient une aube immaculée,  qu'il suffirait de retrousser pour les besoins de la bonne cause: la préservation du voeu de chasteté perpétuelle des prêtres, évêques et compagnie dans leur rôle d'officiants du culte . 

CQFD. Elémentaire, mon cher Watson!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :