Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La solution finale: punir les coupables "par où ils ont péché" ?

Vu, hier au soir, sur France 3 l'émission intitulée  "Pédophilie ecclésiastique catholique, un silence de cathédrale".

Un constat actuel enfin à peu près lucide sur l'étendue des méfaits du voeu de chasteté perpétuelle exigé de chaque prêtre catholique à tous les niveaux de la hiérarchie. Et si l'on remontait le cours des siècles à combien de millions d'abominations aboutirait-on?

Seul regret après cet inventaire sûrement encore sous-évalué des viols commis par des gens d'Eglise commis sur des garçonnets et adolescents: l'absence en cours d'émission de la motivation initiale à l'origine de ce voeu castrateur: la répulsion qu'inspire aux pontes de l'Eglise catholique romaine LA FEMME, fille d'Eve, la pécheresse du Jardin d'Eden. La femme bannie de la vie intime des prêtres afin d'éviter à l'Eglise le scandale de petits bâtards source d'ennuis en reconnaissance de paternité et d'autant de scandales.

Dès lors, ses prêtres en sont réduits à soulager leur instinct animal au détriment de garçonnets et adolescents qui, eux, ne risquent pas de tomber enceints !

La solution? Elle se trouve dans un roman à paraître en avril 2018 aux Editions Slatkine et dont le titre est: "LUXURE ET CHÂTIMENT" dont voici le contenu de la  4ème page de couverture:

"Prématurément endiguée dès sa onzième année, la destinée de Théo, aide-berger dans les hauts alpages du Valais, bascule à l'été 1940  avec l'émouvante rencontre de sa contemporaine et fraîche Thelma, puis son recrutement impromptu par l'entreprenant Père Sourire.

Loin des amours enfantines, le fils cadet de la famille Sornioz rejoint au juvénat de Beaulieu à Fribourg d'autres candidats à la prêtrise auxquels "on" a décou vert une embryonnaire vocation sacerdotale. Il y constate bientôt, à ses dépens, entre pudeurs et impudeurs, la singulière mise en pratique de leur voeu de chasteté perpéltuelle par certains de ses professeurs, pères missionnaires de saint François d'Alès.

Jusqu'au jour où l'un de ces derniers est retrouvé "châtié par où il a péché", sanction justicière mortifère qui déclenche un surprenant imbroglio policier et judiciaire. (...)"

Châtier les prêtres catholiques "par où ils ont péché" serait-ce la solution finale au scandale des prêtres frustrés amateurs de chairs enfantines masculines?

L'éditeur Slatkine présente l'ouvrage en ces termes: "... un roman haletant, à l'épreuve des colères de Dieu, des tourments de l'amour et du feu de l'enfer."

"LUXURE ET CHÂTIMENT" sera dans les librairies à partir du 20 avril 2018 et présent au Salon du Livre de Genève au stand des Editions Slatkine et à celui des écrivains du Valais, hôte d'honneur du Salon 2018. L'auteur sera présent le vendredi 27 avril. Un rendez-vous?

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :