Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Club des 40 voleurs d'Ali Baba ou Club des Accapareurs Cagoulés?

  Parmi les 40 voleurs du trésor d'Ali Baba, alias les biens communs appartenant à l'ensemble des citoyens de France et environs, en voici une sélection: Accor, l'hôtellerie, avec 240.000 salariés; Airbus, l'aviation, avec 133.ooo stipendiés;  Axa, les assurances, avec 97.000 collaborateurs; BNP Paribas, la finance, avec 192.000 employés, Bouygues, le bâtiment et les télé-communications, 165.000 trimeurs et travailleurs; Carrefour, la grande surface commerciale avec 384.000 tâcherons; Danone, les yoghourts, avec 80.000 manipulateurs manipulés; L'Oréal, la beauté sophistiquée, avec 83.000 emplâtreurs; Michelin, les pneus, avec 110.000 gros bras; Groupe PSA, la bagnole, avec 185.000 ouvriers manuels bientôt remplacés par autant de robots; SANOFI, l'aspirine et le viagra,  avec 115.000 porte-parole des labos; Publicis, comme son nom l'indique, avec 80.000 récitants de la leçon apprise.

TOTAL: 1.865.000 êtres humains décérébrés, ayant renoncé à l'un des instincts de base de leur espèce, LA LIBERTE,  réduits au rang de robots ou de marionnettes qu'on embauche, pressure, puis qu'on jette aux ordures de l'Histoire.  Et cela pourquoi? Parce que les 40 Voleurs du CAC 40 ont fait main basse sur eux? Ou bien parce que leurs esclaves ont, d'eux-mêmes, refusé de s'assumer parce que la Liberté les effraie? 

La Liberté = s'assumer? Quelle horreur! Se prendre en charge soi-même? Quoi? Accepter sa condition d'humain responsable de soi-même? Sans garantie d'avenir? Quelle horreur! Plutôt se constituer prisonnier et esclave des Goinfres du Club des 40 Accapareurs Cagoulés du CAC 40 ! 

Pour parvenir à leurs fins, il aura suffi aux 40 voleurs du CAC de couper routes et chemins vers la liberté de millions d'esclaves en puissance en bouffant goulument toute la chaîne de production et de la consommation sur les 5 continents. Et adieu l'artisanat. Et adieu l'accès à la liberté du commerce et des autres relations sociétales. Au nom du Fric!

A propos, elle en est où, aujourd'hui, l'action de Nestlé? C'est suisse, ça. Non? Alors, par patriotisme, achetons du Nestlé et du Danone, ça lave la conscience prolétarienne.

VIVE L'ANARCHIE ! NI DIEU, NI MAÎTRE !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :