Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 5 pages lénifiantes que la Pravda du Valais consacre à la venue du mielleux papeton François à Genève m'ont déterminé à mettre fin à mon supplice quotidien de la lecture de ce Bulletin à la fois paroissial et épiscopal des évêchés de Sion et d'Ecône. Voici donc officialisé mon désabonnement définitif par cette lettre recommandée:

 

Narcisse Praz

53 Route de Produit CH 1912 Leytron

Tél. 027. 288.62.44 npraz@bluewin.ch

 

20 juin 2018-06-20                                                                             Recommandée

                                                                                             Administration et Rédaction

                                                                                                du NOUVELLISTE

                                                                                                13 Rue de l’Industrie

                                                                                                1950 SION

 

 

Concerne : mon désabonnement définitif

 

Révérendes Rédactrices en chef et en sous-cheffes,

Révérends Rédacteurs en chef et en sous-chefs,

Révérends et révérendes chroniqueuses et chroniqueurs,

 

Je vous demande de prendre note que je dénonce définitivement mon abonnement au Nouvelliste à compter du jour même de son échéance prochaine.

 

Je vous signale que j’avais payé d’avance à Publicitas S.A. l’annonce mortuaire qui aurait dû paraître lors de mon décès. Le montant de la facture que j’ai réglée était de Fr. 306.—Etant donnée la situation de faillite de Publicitas S.A., et l’absorption par le Nouvelliste du contentieux entre ses lecteurs et ladite Publicitas, je fais pleine confiance à l’Administration du Nouvelliste pour faire en sorte que ledit montant ainsi payé d’avance me soit remboursé.

 

En cas de défection de la part des administrateurs de Publicitas S.A. et du Nouvelliste réunis en messe chantée solennelle, je considèrerai l’appropriation de cet argent par qui de non-droit comme un argument de plus pour justifier ma décision du désabonnement dont je vous fais part par la présente lettre recommandée.

 

Avec mes remerciements sincères pour les articles que le Nouvelliste a bien voulu consacrer à la parution de certains de mes livres, je vous prie d’agréer, gentes dames et preux chevaliers de la Garde Episcopale de Sion (G.E.S), mes salutations très bien pesées et sous-pesées quant à la satisfaction que j’ai retirée, tout au long des années, de la lecture de votre journal.

 

  

 

 

POST SCRIPTUM

Si, par souci d’économie de papier, vous décidiez de suspendre dès réception de cette lettre la distribution du Nouvelliste dans ma boîte aux lettres, je ne vous en tiendrais nullement rigueur, considérant cette économie comme ma contribution aux bonnes œuvres de vos deux évêques maison, celui de Sion et celui d’Ecône, persuadé que je suis que cette bonne action me vaudrait une place de choix dans leur paradis.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :