Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La valeur artistique? Du foutage de gueule !

Voici un extrait de ma correspondance avec Madame l'organisatrice de l'exposition de mes tableaux dans le hameau de Condémines-Nendaz pendant le mois de juin:

Chère amie et mécène Françoise,
Je vous ai donc apporté et accroché à votre porte d’entrée une trentaine d’affichettes. J’en ai gardé pour les villages de la rive droite de la vallée, Beuson, Brignon, Baar, Salins,Clèbes, Veysonnaz.

A propos de Clèbes et de Veysonnaz, notre amie commune Marguerite vous a-t-elle raconté l’histoire du tableau qui a encore et toujours sa place dans le bistrot de Clèbes?
Je l’ai troqué contre un droit inaliénable d’y boire à satiété toute ma vie durant.

Quant à Veysonnaz, j’y en ai troqué un avec un fromager des alpages contre trois fromages à raclette.

Tout ceci est mon comportement en réaction contre LE SCANDALE qu’est à mes yeux la COTATION en dollars, euros ou autres monnaies d’oeuvres d’art , lesquelles échoient SCANDALEUSEMENT entre les pattes et les griffes de grossiers abrutis millionnaires ou milliardaires prêts à investir des millions même dans de la merde dans la perspective que les excréments humains puissent , un jour, prendre de la valeur au sens boursier du terme.

. Le SCANDALE récent du tableau “Salvator mundi” de Léonard de Vinci, acquis pour le prix faramineux de 450 millions de dollars par un crétin pétroleux et crapuleux des Emirats arabes en est un exemple consternant.

Bref, je suis très très remonté contre la notion même de l’estimation arbitraire et spéculative d’une quelconque “valeur artistique” attribuée aux oeuvres d’art. Elles ne méritent pas cet outrage éhonté.

C’est pourquoi, chère Françoise, si un brocanteur du prochain vide-greniers de samedi 9 juin vous propose une somme quelconque pour l’acquisition de TOUS MES TABLEAUX exposés dans votre galerie, appelez-moi ou envoyez-moi un message et nous pourrons en discuter.

Et si quelqu’un vous fait une proposition d’achat à un prix inférieur à celui souhaité, acceptez sa contre-offre sans même la discuter.
Bonne journée. Bien à vous. Narcisse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :