Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mercredi 18 juillet 2018
SALAUDS D'OISEAUX !

Ce matin au saut du lit, en ouvrant la porte de mon chalet, j'ai assisté, outré, à l'envol d'une nuée de moineaux, de mésanges et de merles s'enfuyant de mon figuier. Ce figuier, je l'ai planté moi-même il y a trois ans.

L'année passée, pour la première fois, il m'avait donné deux figues.Quand j'ai voulu les cueillir, j'ai constaté qu'il n'en restait plus que la peau. Les oiseaux leur avaient dévoré le coeur. Alors j'ai mangé la peau.

Salauds d'oiseaux.

Et voilà que cette année mon figuier exotique, dont je suis si fier de l'avoir fait pousser et prospérer en Valais à 600 mètres d'altitude me donne une vingtaine de figues! Et ça n'a pas raté!
Sitôt que leurs fruits prennent de la couleur, ces salopards d'oiseaux se ruent sur lui et je viens de les prendre sur le fait, au lever du soleil!

Salauds d'oiseaux!

J'y tenais, moi, à mes vingt figues! D'abord pour m'épater moi-même. Ensuite pour épater mon entourage: "Tu te rends compte? J'ai réussi à faire mûrir vingt figues! Ici, dans ce bled à 600 mètres d'altitude!".

Salauds d'oiseaux!

Et dire que ce sont ceux-là même que du mois de novembre au mois d'avril chaque année je nourris autour de chez moi à grands frais de graines de toutes sortes!
Et mon plaisir est de les regarder se goberger sur les bords de mes fenêtres et tout autour de chez moi! Les mêmes qui, l'été venu, me remercient en bouffant mes figues?

Salauds d'oiseaux!

Moralité

Mais n'en est-il pas autant pour nombre d'entre nous, parents, géniteurs de petits humains, pères et mères qui espérons et attendons de nos enfants un comportement envers nous-mêmes en adéquation avec ce que nous aurons fait pour eux?

Sales gamins!

Mais qu'ils se rassurent, on va bien finir par crever!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :