Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dmanche 29 juillet 2018

SCENARIO PROPHETIQUE ?

SUITE DU FEUILLETON MACRON-BENALLA.

Le jour où Alexandre Benalla doit comparaître devant le juge, il ne se présente pas. On le recherche.

PREMIERE POSSIBILITE: Il a disparu. L'affaire s'arrête là pour des années durant...Jusqu'à ce que l'on retrouve son cadavre.

DEUXIEME POSSIBILITE: On le trouve chez lui, mort, une balle dans la tête. On conclut au suicide. L'affaire s'arrête là aussi.

Si Benalla n'était pas mort, le scénario pourrait déboucher sur la séquence que voici chez le juge avec le scandale qu'elle représenterait pour la Présidence de la République et la Nation tout entière:

LE JUGE: Vous confirmez que M. Emmanuel Macron et vous-même étiez amants?

BENALLA: Oui, Monsieur le juge.

LE JUGE: Donc, selon vous, M. le Président de la République aurait menti en affirmant le contraire ainsi que tout le monde a pu le constater en regardant la télévision?

BENALLA: Oui, Monsieur le juge.

LE JUGE: Je vous rends attentif au fait que vous déposez ici sous serment et que l'article numéro X du Code pénal punit de prison l'auteur d'un faux témoignage.

BENALLA: Je confirme ce que je viens de dire.

C'est la vengeance de l'amant floué.

En effet, Emmanuel Macron l'a bel et bien renié, lui, lorsqu'on l'a entendu à la télévision dire mollement: "Je ne suis pas l'amant de M. Alexandre Benalla.

La vérité est qu'Alexandre Benalla aura bel et bien été assassiné. Par qui? Pourquoi et pour quoi?

SUSPENSE.

Mais comme dans la vieille affaire Ben Barka, celle-ci sera étouffée pour RAISON D'ETAT.

Copyright by npraz@bluewin.ch

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :