Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dimanche 19 juillet 2018.
Epître selon saint Narcisse de Beuson

Témoignage après 90 années de vie et d'observation des moeurs sociétales humaines.

Le MARIAGE est une institution contre-nature inventée par le judaïsme puis reprise par le christianisme et l'islam et reconnu par la Société civile par Code des Obligations interposé.

. L'évolution actuelle des moeurs humaines le prouve: un mariage sur deux se termine par un divorce... ou par un meurtre. Les survivants l'achèvent dans la résignation et une fois sur mille dans l'épanouissement des deux partenaires.

CONCLUSION: La nature animale réelle de l'être humain démontre ainsi que le mâle humain est polygame et que sa femelle est polyandre.

La majeure partie des déclarations de divorce commence par ces mots prononcés sur le ton de l'aveu par le ou la partenaire défaillant(e): "J'ai rencontré quelqu'un". Salaud! Garce! Parjure!

Et tout est dit sur le sujet.

Les deux partenaires s'étant engagés SUR PAROLE, voire par serment, à ne jamais trahir la parole donnée lors du contrat de mariage, le ou la défaillant(e) commet donc le crime de PARJURE .

HO! Hé! Vous autres divorcé(e)s comme moi ! Passez tous à confesse!

LE PARJURE, C'EST UN DELIT GRAVE SELON LA LOI ! Non? Or, nul article du Code pénal ne prévoit de châtiment pour ce délit commis en mariage. Pourquoi? Parce que les auteurs des Codes sociétaux ne sont pas fous et ne prennent donc pas de risques... pour eux-mêmes! Faux-culs, va !

Alors, tous en choeur hurlons:
"A BAS LE MARIAGE JUIF !
A BAS LE MARIAGE CHRETIEN!
A BAS LE MARIAGE MUSULMAN!
A BAS LE MARIAGE CIVIL !

ET QUE VIVE L'AMOUR LIBRE, LIBERTAIRE, LIBERTIN!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :