Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

...

Jeudi 18 octobre 2018
A MOI, GENS DU PATOIS, DEUX MOTS !
 
Dimanche prochain vous organisez à Leytron, donc à 5 minutes de chez moi, votre FÊTE CANTONALE DU PATOIS. Je ne serai pas des vôtres et voici pourquoi.
 
Je suis pourtant titulaire d'un DIPLÔME DE MAINTENEUR DU PATOIS pour avoir fait, avec mes pièces de théâtre en patois, les beaux jours de quelques sociétés patoisantes et folkloriques, dont La Chanson de la montagne (Nendaz), La Cobva (Conthey) et les patoisants de Liddes.
 
Ma pièce "Faut chüffrî por inî biau" a été diffusée in extenso par la RTS.
 
La Cobva a connu un franc succès avec l'adaptation que j'ai faite du roman de Ramuz "La séparation des races" jouée en plein air à La Tour Lombarde du Bourg de Conthey.
 
Ma cassette d'une douzaine de chansons en patois dont je fus l'auteur et interprète a bien célébré, je pense, le patois de Nendaz.
Or, une clique de bondieusards a fait main basse sur les patois du Valais et les a ridiculisés en trouvant malin de les utiliser pour de choquantes et grotesques MESSES EN PATOIS s'ingéniant à traduire leurs Dominus vobiscum en patois d'Evolène et leurs Ite missa est et leurs Notre Père qui êtes osseux et aux cieux en patois de Savièze.!
 
RIDICULE! GROTESQUE!CHOQUANT!
Le patois, les patois n'ont rien à voir avec la religion et la clique de réactionnaires sauvages vainqueurs de la bataille du Trient.
Le patois est la langue de la LIBERTE et du TRAVAIL. Le patois est une langue LAÏQUE, pas une bondieuserie au service de quelques politiciens rétrogrades et bigots.
 
En faisant main basse sur les patois pour des messes carnavalesques, l'Eglise catholique s'adonne à une opération de RECUPERATION en essayant de se racheter du scandale planétaire de ses prêtres verrats en rut amateurs de chair fraîche enfantine et adolescente.
 
Voilà pourquoi, dimanche, je ne participerai pas à la FÊTE CANTONALE DU PATOIS qui se déroulera pourtant à 5 minutes de chez moi. Vive le patois authentique! Mort aux kyrié éléysson traduits et chantés en patois bâtard! "Te rogamus audi nos" (Nous te prions, exauce-nous) patoisé en "T'as arrobà o motchioeu di noces" (Tu m'as chipé mon foulard des noces). Amen.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :