Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lundi 7 janvier 2019
Anniversaire de l'attentat de 2015 à Paris contre Charlie Hebdo par LES FOUS FURIEUX D'ALLAH

Viva la muerte
Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés,
Chantait Charles Péguy, poète du martyre.
Heureux les morts pour rien, victimes du beau dire.

Heureux le fou de Dieu qui se fait exploser,
Masrtyr au nom d’Allah dans la foule infidèle,
Ayant cru sans faillir à la grosse ficelle
Du Paradis promis par les mollahs rusés,

Où l’attendent en chœur soixante et douze vierges
Sans burqa, sans tchador, sans slip ni caleçons,
Cul nu, jambes en l’air, sexe offert sans façon
A sa concupiscence, à ses yeux, à sa verge,

Qui, soit dit en passant, a volé en éclats,
Toutes tripes au vent vers le ciel envolées
Lors de l’explosion, dans la foule affolée,
De l’imbécile heureux hurlant « Allah akbar » !

Bande mou, bande dur devant tes vierges sages,
Symbole émasculé de l’imbécile heureux !
Tes mollahs sont contents et rigolent entre eux
Des cadavres portant au loin leurs doux messages.

Voilà ce qui te fait, à toi, petit crétin,
Une bien jolie ambe, aurait dit Mistinguett
En voyant exploser tes couilles en goguette
Voguant vers les néants de septante catins.

Heureux tous les martyrs. Et toi, sainte Blandine
Qui pour ta foi mourus dans la fosse aux lions,
Fille belle tu fus avant conversion,
Excrément de lion tu devins, blanche hermine.

Chante avec Mistinguett, chante à ta gloire ta complainte :
« Ah la belle, belle jambe, en vérité que je dois
Au bonheur de mourir bouffée pour ma foi
Mais digérée en crotte de lion. Mais sainte !

Heureux ceux qui sont morts crétins mais bons croyants.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :