Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lundi 26 août 2018
LA POSTE? UNE SALE BOÎTE DE MERDE !
C'est ce qu'elle est devenue !

Ce matin, j'apporte à l'épicerie Volg de Basse-Nendaz, élevée au rang d'office postal, une lettre recommandée à envoyer à une administration quelconque.

Réponse de la vendeuse et pseudo employée postale:
-Vous devez faire le travail vous-même en utilisant la machine ad hoc qu'elle me désigne.

Je refuse catégoriquement en disant que je ne suis pas payé pour le faire, que tout travail mérite salaire et que tel n'est pas l'usage dans les offices postaux usuels. Réponse de la pseudo postière improvisée:
- Dans ce cas, il vous en coûitera 5 francs supplémentaires.
Je proteste: je veux être servi comme dans n'importe quel office postal.

Devant l'embarras légitime de cette vendeuse qui obéit visiblement à des instructions de son patron, le M. Volg (?) propriétaire de l'épicerie, je lui laisse une chance de s'en sortir:
- D'accord, lui dis-je, je paye 5 francs supplémentaires, mais j'exige un reçu spécifique pour ce montant abusif et j'en réfère à mon avocat.

Ainsi mise en porte-à-faux, la malheureuse vendeuse consent à envoyer ma lettre recommandée au tarif postal usuel.
Pendant ce temps un petit attroupement s'est formé dans la boutique autour de l'incident. Chacun s'applique à persuader la patronne de la boutique appelée à l'aide et son personnel que ma démarche ne leur est en rien hostile. Et moi, j'y vais de mon laïus personnel:
-Ce que j'en dis, ce n'est pas contre vous, mais contre La Poste d'abord et contre le propriétaire des épiceries Volg qui ont ainsi trouvé un moyen DE SE FAIRE DU FRIC INDUMENT en contraignant les usagers de la Poste et les clients des magasins Volg à travailler pour eux sans être rémunérés.

Et le personnel de la boutique de se récrier tant et plus:
- Depuis qu'on doit assumer ce travail de la poste, c'est tous les jours qu'on se fait engueuler pour des problèmes de ce genre, à commencer par le fait qu'on ne peut faire de paiements postaux qu'à l'aide des cartes de crédit !

Telle est la situation présente. Ma question est:

- ,MAIS QU'EST-CE QU'ILS FOUTENT LES POLITICIENS DEVANT CE FAIT CONSTERNANT: LA POSTE N'EST PLUS UN SERVICE PUBLIC MAIS EST DEVENUE UNE ENTREPRISE ESCLAVAGISTE FRICARDE? Vous foutez quoi à Berne, bande de lèche-bottes des actionnaires de la Nouvelle Poste?

C'est ce que vient de démontrer mon aventure de ce matin.
Persiste et signe: Narcisse Praz, citoyen Suisse outré.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :