Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CFF - POSTE MÊME COMBAT

La Poste et les CFF, des services publics en Suisse? Mon oeil !

Lorsque je me trouve à l'extrémité d'une queue dans une grande surface, Migros, Coop, Aldi ou autres exploiteurs du monde du travail, je pousse ma gueulée à la Tarzan dans la jungle: "Ho! Hé! On n'est pas payés pour faire la queue! Ouvrez une caisse!". Parfois, ça marche... Pas toujours.

J'ai tenté le coup à la gare de Sion en attente de prendre mon billet de train. Résultat? On m'a délégué une aimable hôtesse qui attendait son heure dans un coin. Elle me conduit devant une Machine Magique censée me délivrer mon billet après quelques manipulations trop intelligentes pour moi. Et j'ai compris que les CFF utilisent cette employée comme fossoyeuse de son propre emploi: elle est provisoirement payée pour enseigner aux usagers du train à... se passer d'elle-même dans quelque temps ! Et elle marche dans la combine, la drôlesse!

Et moi, je pense que les CFF laissent sciemment se former des queues d'attente aux guichets afin de contraindre les clients pressés à se rabattre sur leur Machine magique, car le train n'attend pas! Fumistes, va! Tu crois que je n'ai pas compris le but de la manoeuvre?

Et voilà que la Poste, autre pseudo Service public (mon oeil !) ferme des bureaux postaux de villages parce que jugés non rentables. Et voilà que, l'autre jour, l'une des vendeuses de l'épicerie Volg et accessoirement fonctionnaire postale (mais sans avoir le droit de faire des paiements autrement que par carte bancaire, preuve de la "confiance" qui lui est accordée par la Poste!) donc, ladite vendeuse-fonctionnaire feint de se trouver devant l'insoluble problème de combien peut bien coûter l'envoi d'une lettre recommandée à l'étranger et me conduit devant La Machine Magique que la Poste propose aux clients des "épiceries postales". Et me voici invité à faire le travail moi-même en utilisant ladite machine magique. Ma réponse? Non, Madame, je refuse de faire un travail pour la Poste sans être payé!

Et me revoilà face à la même grossière "astuce" qu'à la gare CFF de Sion: une Administration fédérale suisse rémunère passagèrement une personne pour creuser le trou dans lequel elle se trouvera précipitée dans quelque temps, dès qu'elle aura formé suffisamment d'utilisateurs de la Machine Magique à qui elle devra sa propre mise au chômage! Et une employée de moins à rémunérer! Une! A la suivante!

Et ça marche, bordel!  Mais t'as les yeux où, toi, la démonstratrice de la Machine Magique des CFF et toi, celle de la Poste?

Panurge, au secours! Ton troupeau des humains se rue de lui-même en bêlant de joie du haut de tous les précipices que le capitalisme libéral creuse à tout va! Sont devenus cons ou quoi, tes moutons, Panurge?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :