Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vendredi 8 octobre (bis)

NARCISSE PRAZ
268 Route de Nendaz
CH 1996 Beuson
Tél. 027. 288.62.44 npraz@bluewin.ch
8 novembre 2019
Madame
Me. Emilie Praz
4 Rue du Scex
1950 SION

Madame ,
Concerne : La Constituante du Valais
Lors d’une de vos interviews télévisées, j’ai appris que vous faites partie du Comité de préparation à ladite Constituante.

Je me suis donc posé des questions sur l’attitude générale de ce comité à propos de la laïcité en Valais, problème qui me tient à cœur puisque je fus le promoteur premier de feue l’Initiative populaire cantonale pour un Valais laïque qui ne recueillit, hélas, que 2000 signatures.

A toutes fins (in ?)utiles, je vous remets ci-joint un exemplaire de mon opuscule intitulé « Le petit livre rouge de la laïcité » publié conjointement par les Editions libertaires françaises et La Libre pensée de France.

Quant à notre homonymie prazienne, je ne vous apprends sûrement rien en vous signalant qu’elle est susceptible d’avoir des conséquences imprévues. Ainsi en fut-il pour un honorable citoyen Praz qui, un jour, se présenta devant moi dans une boutique que j’exploitais Place du Midi à Sion à l’enseigne « Au bonheur ». Ledit citoyen, après m’avoir dûment dévisagé, me demanda s’il avait bien affaire à Narcisse Praz. A quoi je répondis par l’affirmative. Et mon visiteur d’ajouter que, consécutivement à la jonction des communes de Sion et de Bramois, il avait été nommé conseiller général de la commune ainsi constituée et que, lors de la première assemblée dudit Conseil, son Président, s’adressant à lui, avait posé cette question fort inattendue :
- Vous vous appelez Praz. Seriez-vous de la parenté de M. Narcisse Praz ?
- Non, lui aurait répondu l’interpellé.
- Eh bien, constata, soulagé, M. le Président, c’est pas dommage !

Comme quoi, force m’est de constater, à 90 ans accomplis , que le bilan de la part valaisanne de mon vécu aura débouché sur le discrédit que j’aurai jeté sur le patronyme Praz. Croyez bien que j’en suis navré… pour vous, Madame.

Avec mes remerciements pour l’attention que vous voudrez bien accorder à mon
Petit livre rouge de la laïcité, je vous prie d’agréer, Madame, mes très amicales salutations.
Annexe : ment.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :