Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dimanche 22 décembre 2019
J'AI DE NOUVEAU EU UNE VISION ! NOËL! NOËL !

Cette nuit le Saint-Esprit m'a visité ! Et voici ce qu'il m'a dit en songe.
D'abord il m'a récité la première strophe du poème de Théophile Gauthier:
"Le ciel est noir, la terre est blanche.
Cloches, carillonnez gaiment.
Jésus est né, la Vierge penche
Sur lui son visage charmant..."

Déjà je sens mon coeur fondre d'attendrissement, lorsque la voix de l'Esprit-Saint se fait plus grave pour affirmer sèchement:

"Avec leur façon de vous présenter la scène de l'Avènement de Jésus dans la crèche de Bethléem, Les Evangiles et la Tradition chrétienne vous dorent La Pilule! "

Tiens donc, me dis-je dans mon sommeil profond: le Saint-Esprit lisait donc "La Pilule"? Je me suis senti flatté. Et La Voix
surnaturelle d'enchaîner:

- "Dans la réalité, la tradition de la Crèche de Noël vous ment en représentant Marie dans son rôle d'accouchée et vierge malgré tout, Joseph dans son rôle de cocu sublime, Jésus dans celui du Rédempteur promis par la Bible, l'âne et le boeuf dans leur rôle d'âne un peu con et de boeuf bourru et probablement un peu bourré,
"La vérité, toute la vérité, rien que la vérité, la voici:
- Jésus n'étant que l'un des trois membres de la Sainte Trinité n'avait pas le droit de se montrer aux hommes sans les deux autres composantes de ladite Trinité.

Les personnages réels de la Crèche de Bethléem sont donc:
- L'âne dans le rôle de Dieu le Père, chef de la Sainte Trinité;
- Le boeuf dans le rôle du Fils;
- Jésus dans son rôle de bâtard de l'ange Gabriel et de moi;
- Marie dans son rôle de mère adultère un peu cul-bénit;
-Joseph dans celui du cocu sublime qui se tait mais n'en pense pas moins pour autant;
- Et moi, le Saint Esprit forcément invisible puisque pur esprit planant alentour.

Et j'ai une bonne raison pour ne pas m'y montrer: chacun sait que c'est moi et l'ange Gabriel qui sommes à l'origine de la conception de Jésus avec la complicité jouisseuse de Marie. C'est donc par pures décence et courtoisie vis-à-vis de Joseph que je me suis abstenu de me montrer dans la Crèche de Bethléem.

Mais j'avoue que, bien que partie constitutive de la Sainte Trinité, si je me suis toujours abstenu d'apparaître dans les Crèches de Noël, c'est surtout parce que je redoute un sursaut d'honneur la part de joseph le cocu. Parce qu'il ne nous l'a jamais pardonné, à l'ange Gabriel et à moi, d'avoir fait son affaire à sa femme pendant que lui, le benêt de l'affaire, rabotait ses planches dans l'atelier attenant. Faut le comprendre, le malheureux.
La voilà, la vérité vraie sur les personnages des Crèches de Noël.
Là-dessus, je me suis réveillé, me surprenant à murmurer:
- Ainsi soit-il.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :