Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi 19 décembre 2017
HORLOGERIE SUISSE:
LE VAUTOUR LIBANAIS A DE NOUVEAU FRAPPE.

Vu et entendu à la Télévision: Swatch Group coupe les vivres à toutes les fabriques dépendantes en approvisionnement de mouvements d'horlogerie du bon vouloir du vautour libanais Hayek digne fils de son père. Panique dans l'arc jurassien, de Genève à Delémont en passant par Bienne, Granges et Soleure.

Voici ce que, en 2009, donc il y a 10 ans, après avoir gagné l'essentiel de ma subsistance dans l'Horlogerie, comme exportateur, puis petit fabricant établisseur, puis avec mes Discounts horlogers,, j'écrivais à propos de M. Nicolas Hayek, fondateur du Groupe Swatch dans mon

DICTIONNAIRE DES NOMS PROPRES ET MALPROPRES:

"HAYEK Nicolas
Alias Mr. Swatch, milliardaire libanais, réfugié fiscal en Suisse, où, par son arrogance fricarde, il provoque la plus grosse hécatombe jamais observée de petites, moyennes et même grandes entreprises horlogères. Ils sont des milliers, les indépendants, artisans et petits fabricants qui lui doivent le triste privilège de passer de leur statut d'autonomie à celui d'esclaves à la chaîne ou... de chômeurs. !!!

Le nom d'Hayek est à l'industrie horlogère ce que les pieuvres de la mondialisation sont au menu fretin."

Tel père rapace, tel fils carnassier.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :