Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi 4 janvier 2020
DE L'ART OU DU COCHON DE MILLIARDAIRES?

Il est d'usage de s'extasier sur les prix ide vente insensés que peuvent atteindre des tableaux sur ce qu'il est convenu d'appeler "Le Marché de l'Art". Trois majuscules, s.v.p. !
Mieux ou pis encore, associe-t-on à ce prix "le raffinement du goût" des collectionneurs qui s'y illustrent.
Ainsi en est-il de l'affaire que voici:

"...Le 25 février 2015, le Genevois Yves Bouvier, l’un des plus grands transporteurs d’art du monde, a été arrêté à Monaco. Libéré après trois jours de garde à vue, il est mis en examen pour «escroquerie» et «complicité de blanchiment» dans la Principauté. L’un de ses plus gros clients, l’oligarque russe Dmitri Rybolovlev, patron du club de football de Monaco, l’accuse d’avoir prélevé des marges beaucoup trop élevées sur les tableaux qu’il lui vendait."

Et tout est dit du "raffinement du goût" en matière de peinture artistique:un bouvier - synonyme de maquignon de gros bétail- genevois est accusé par un milliardaire Rygolo russe de l'avoir truandé dans l'une de leurs transactions interlopes où le raffinement de leur goût commun pour la peinture ferait plutôt penser au goût très concret des billets de mille francs suisses que l'on se jette à la gueule après s'en être artistiquement servi pour se torcher l'anus après défécation.

Le Marché de l'art est à l'Art ce que la merde est à l'or: l'un et l'autre ont la même couleur. Ils n'ont que cela en commun..

Et que dire et penser de ce pétroleux magnat milliardaire des Emirats arabes et donc présumé musulman qui vient de débourser 445.000 dollars pour l'acquisition du tableau intitulé "Le Rédempteur" représentant a priori un personnage christique attribué, à tort peut-être - à Leonardo da Vinci?

S'agirait-il d'une facette cachée de la guerre ouverte entre l'islam et le Vatican? Une façon pour un magnat du pétrole de montrer ses biceps face à ce minable pape François et à ses Banques du Vatican?

Ou bien alors d'une provocation ouverte clamant: " Si tu le veux, ton Rédempteur, viens donc le chercher! Et là, c'est moi, moi le musulman, qui ferai le prix! Et si tu veux le récupérer, ton "Rédempteur", ce ne seront plus 445 MILLIONS de  dollars que tu devras débourser, mais le double!"

Serait-ce aussi ça, Le Marché de l'art? L'expression d'un infantilisme religieux qui se règlerait à coups de milliards de dollars? Va savoir. Quoi qu'il en soit, un marché de dupes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :