Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mardi 4 février 2020
Vu ce matin sur les chaînes d'infos françaises.

Quelque part en France, hier, une jeune fille de seize ans donne un rendez-vous à son petit ami attitré, A.. Celui-ci s'y rend tout naturellement.

Mais au lieu de se trouver en présence de son amoureuse, c'est un rival, B., qu'il y trouve, dûment envoyé par la fille qu'ils convoitent tous les deux.

Tels deux coqs en furie, les deux gars engagent un pugilat (mot qui, en l'occurrence pourrait se définir en puBilat?) qui se termine mal, puisque le petit ami initialement invité au rendez.vous y laisse sa jeune vie. Mort au champ d'honneur des amours adolescentes.

Explication biologique et psychiatrique tirée du monde animal: nombreuses sont les espèces animales dont les mâles se battent jusqu'à la mort pour une ou plusieurs femelles? En voici un exemple recensé par internet:

"...Au terme d’une longue étude, Anders Møller, de l’Université Paris VI, a observé que les femelles de l’hirondelle Hirundo rustica s’accouplent plutôt avec des mâles dont les plumes de la queue sont allongées. Or les mâles à longue queue ont moins de poux que les mâles à queue courte. Comme les poux sautent d’un oiseau à l’autre, les femelles qui s’accouplent avec des mâles à longue queue évitent les infections transmises par ces parasites et engendrent des jeunes en meilleure santé que les femelles qui s’accouplent avec les mâles à queue courte; comme les mâles à longue queue ont en outre une résistance génétique aux parasites, les jeunes qui en descendent ont également les gènes de résistance. Ce type d’avantages a été peu étudié."

Moralité? La fille savait que l'adolescent B avait une queue plus longue que celle de l'adolescent A , ce qui lui valait d'avoir moins de poux que son rival selon la démonstration de M. Anders Möller de l'Université de Paris VI. La fille avait donc donné la préférence à celui de ses deux soupirants qui avait la queue la plus longue. .
CQFD.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :