Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi, 26 mars 2020
Ici même et sur le site de l’1dex, le 23 mars, sous le titre « Vae victis » je publiais un extrait d’une pièce de théâtre en alexandrins, à laquelle je travaille en ce moment.

Les personnages du monde animal de ma comédie y jettent à la face de son prédateur universel, l’Homme, tous leurs griefs. Dans ma chronique donc, je reprenais ces mêmes griefs et je les administrais à L’Homme mais de la part de la Nature. Ce serait sa façon à elle, en la frappant de l’actuel fléau du coronavirus, de se venger des outrages que lui fait l’Humanité.

Lâchement courageux dans son anonymat, un abonné du site de l’1dex, sous l’héroïque pseudonyme de « Influenza » s’empare de l’opportunité pour attribuer à ma personne, auteur de ladite chronique, les qualificatifs dont l’un des personnages animaliers de ma comédie abreuve l’Homme, son prédateur.

Et me voici personnellement pris en grippe par l’intrépide anonyme dit « Influenza » en ces termes eux-mêmes repris de ma comédie :

Influenza .- 24 mars 2020 à 12 h 48 min. Permalink IL (l’auteur donc, moi N.P.) SE CONNAÎT SI BIEN…
« Pervers, cruel, abject, sot et prétentieux,
Versatile, pédant, maladroit et sinistre
Malhonnête, irritant, sournois comme vrai cuistre
Venimeux et grossier, odieux, suffisant
Abominable, affreux, en trois mots comme en cent
Exécrable à souhait, agaçant , tyrannique
Digne représentant de la gent satanique. »
Et mon vaillant corbeau dénigreur d’y aller de son érudition poétique :
PAR CES PROPOS SI VÉRIDIQUES !!
L’AUTEUR DE CET BILLET MERDIQUE !!
PARDON POUR CETTE RIME UN PEU FACILE !!
SE DÉCRIT LUI-MÊME PARFAITEMENT !

Je relève au passage l’éminente érudition de dame ou de sire « Influenza » qui se traduit dans
son orthographe par… « cet billet merdique » (Sic)…

Madame ou Monsieur « Influenza » savez-vous qu’en Italie et au Tessin votre pseudonyme « Influenza » désigne une sale grippe, une sorte de Coronavirus ? J’ai donc l’honneur, en les signant de mon nom , de vous renvoyer, à la gueule, au visage – pardon : à votre bec de corbeau charognard -, extraits de ma comédie animalière intitulée « La parade des indignes » les qualificatifs de :

« Pervers, cruel, abject, sot et prétentieux,
Versatile, pédant, maladroit et sinistre
Malhonnête, irritant, sournois comme vrai cuistre
Venimeux et grossier, odieux, suffisant
Abominable, affreux, en trois mots comme en cent
EXÉCRABLE à souhait, AGAÇANT , tyrannique
DIGNE REPRÉSENTANT DE LA GENT satanique. »

Et, si je puis me permettre un conseil, retournez sur les bancs de l’école primaire. Vous y apprendrez à écrire « ce billet » et non pas « cet billet. » Ce qu’ayant enfin maîtrisé, vous serez peut-être enfin estimé digne d’écrire des commentaires sur le site de l’1dex. Mais en les signant, comme tout citoyen digne de ce terme.
Je persiste et signe, moi : Narcisse Praz

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :