Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lundi de Pâques, 13 avril 2020

 

« CREDO QUIA ABSURDUM »

Traduction : « JE CROIS PARCE QUE C’EST ABSURDE ! »

 

Telle est la Déclaration de foi solennelle du Prince des théologiens chrétiens, le « grand » Saint Augustin. Alors que tout humain doté de raison et d’intelligence élémentaires s’attendrait à lire « Je crois MALGRE QUE ce soit absurde », l’auguste Augustin, théologien élevé au rang de saint, ose clamer qu’il croit PARCE QUE c’est absurde.

 

Verdict : déclaration émanant d’un esprit obtus, irrécupérable.

 

Appliquée à la pseudo Résurrection du  gourou de Nazareth nommé Jésus, cette formule en dit long sur l’état de délabrement psychique en général et intellectuel en particulier de ce théologien illuminé qui, avec le propagandiste Paul de Tarse, ont cimenté le socle du christianisme.

 

Traduit en langage vulgaire cela donne : « Je sais que ce en quoi je crois est stupide, idiot, crétin, inepte. Mais il me plaît, à moi, Augustin,  de prendre le risque d’être traité de balourd, de borné, de niais, de sot, d’imbécile, de bêta, de benêt, de bourrique, d’andouille, de godichon, de nouille, de corniaud, tant je suis convaincu du fait que mon idole à moi, Jésus de Nazareth est bel et bien revenu d’entre les morts deux jours après avoir été crucifié puis achevé d’un coup de lance au cœur par un soldat romain. »

 

Psychiatres du monde entier, au secours !

 

Par centaines de millions, au cours de milliers de générations, des êtres humains pourtant dotés de raison et d’intelligence censées être supérieures à celles  du ver de terre, du crapaud, de l’araignée, du chacal, du bouc et du cochon, ont donné tête baissée dans ce grossier panneau-là ? Incroyable mais néanmoins vrai.

 

Or c’est cette religion-là à usage de crétins des Alpes que l’on m’a infligée par un baptême obligatoire dès le troisième jour après ma naissance alors que je n’étais encore qu’à l’état de larve ! Et c’est cette absurdité qui a constitué l’essentiel de mon instruction et de mon éducation de citoyen condamné à vivre au milieu d’une majorité d’autres citoyens dont la raison et l’intelligence auront été pareillement dévoyées au point de se rallier sans broncher au cri de folie « Credo quia absurdum » du crétin des Alpes et néanmoins théologien célébré sous le nom de  saint Augustin ! Prince des théologiens chrétiens ou Roi des crétins des Alpes ?

 

Psychiatres du monde entier,  au secours !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :