Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mardi 12 mai 202O
 
          La marmotte
 
Au Mont Gelé je suis marmotte
Et ce n'est pas fait du hasard
Si mes ancêtres maquisards
Se sont terrés au fond des grottes.
 
L'aigle, l'ennemi naturel,
En ces hauts lieux inaccessibles
Bien rarement atteint sa cible,
Humilié par nos tunnels.
 
Pour se nourrir de nos carcasses,
Il a pourtant bonne raison:
Pour survivre en toute saison,
La nature l'a fait rapace.
 
Mais toi, l'être supérieur,
Toi, le dompteur de la nature,
Peux-tu me dire, d'aventure,
En quoi ma mort fait ton bonheur?
 
Tu dis: "Je règle l'équilibre
De la gent sauvage des monts".
Mais moi, je sais à quels démons
Pernicieux tes instincts vibrent.
 
Touchant prétexte que voilà!
Enumère donc mes nuisances,
A la nature mes offenses!
Brouté-je l'herbe des chamois?
 
L'hypocrisie est chose humaine.
Tout vous est bon: fringale, sport,
Pour camoufler vos coups retors.
N'en jetez plus: la coupe est pleine
.
Poète du coup de fusil,
De la mitraille et dynamite,
Rimant marmotte avec marmite
L'instinct de mort t'a donc saisi?
 
Guéris-toi des mille complexes .
Nés de ton éducation.
Tireur d'élite à mention,
Surtout, ne perds pas tes réflexes!
 
Extrait de mon recueil de poèmes
"La complainte des animots"
Editions des Sables.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :