Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi 11 juin 2020

S.O.S ! Save Our Soul  !

Le fous de la civilisation de la Bible et du Revolver sont déchaînés !

 

Les six premiers mois de l’année 2020 auront suffi pour faire la démonstration du fait que les Etats-Unis d’Amérique du nord sont

UNE NATION ADOLESCENTE IMMATURE,

dangereuse pour sa propre population, pour celle de la planète Terre toute entière et pour la planète elle-même.

PRIMO :

FACE A LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS.

 

Quel être humain doté de l’élémentaire bon sens enrichi d’un minimum d’instruction de base pouvait imaginer, dès les premiers instants de la survenue de la tragédie liée à la pandémie d’un virus aussi menaçant qu’incontrôlable et incontrôlé, qu’il existerait sur l’un des cinq continents de notre planète une nation entière qui, spontanément et quasiment unanimement, obéirait au

 REFLEXE IMBECILE

et primaire de se ruer sur toutes les boutiques vendeuses de revolvers, de kalachnikovs et autres armes à feu afin d’en acquérir un maximum assorti d’un maximum de balles ad hoc ?

Des armes à feu pour tirer sur qui ? Sur quoi ? Sur le virus menaçant ? Plus crétins que cette peuplade d’adolescents immatures drogués à la pseudo civilisation de la Bible et du revolver, tu meurs !

SECUNDO :

LE REFLEXE ATAVIQUE RACISTE ANTI-NOIRS

C’était écrit. Où ? Dans les astres ? Non ! Dans la Bible. Et sur les billets de banque de cette peuplade majoritairement constituée de primates à peau blanche abrutis de préceptes et principes d’origine biblique: « In God we trust ». Voici des faits réels.

 

Dans la ville de Minneapolis de l’Etat du Minnesota, un citoyen des U.S.A., noir de peau nommé George Floyd, essaye d’écouler un faux billet de vingt dollars, persuadé, le pauvre, que la devise « in God we trust » qui y figure va lui venir en aide. Il se trompe. Son God le livre bêtement au flic à peau blanche portant le nom prédestiné de Derek Chauvin. Chauvin de quoi ? De sa conviction de la supériorité de sa race blanche sur la race noire de cet obscur petit délinquant valant à peine son minable billet de minables vingt dollars. En moins de temps qu’il faut pour décrire la scène, voilà notre « sale nègre », père de plusieurs enfants miséreux, cloué au sol, mains cadenassées dans son dos, tandis que le représentant de la race blanche supérieure lui plaque un genou sur sa nuque et son cou et l’y maintient fermement, glorieusement, plusieurs minutes durant. Bientôt, à bout de souffle, il a beau supplier :

 «  I can’t breathe ! », je ne peux plus respirer, la brute représentante de la civilisation de la Bible et du revolver n’en a cure ! Et cela jusqu’à lui faire rendre son dernier « breath » Et c’en est fini de George Floyd. Mort pour un minable faux billet de minables vingt dollars de gueux !

TERTIO :

ET TOUT ÇA POURQUOI ?

Parce qu’il est raconté dans la sainte Bible que le célèbre Noé, inventeur de la vigne au vin, a pris une cuite monumentale, s’est mis à chanter des insanités tout en s’adonnant à un choquant striptease, exhibant devant les pudibonds et bigots membres de la tribu des Hébreux le haut et, ô scandale !, le bas de son anatomie ! Et tous les pudibonds bigots de se voiler la face afin d’échapper au péché d’impudeur. Tous, à l’exception de l’un des trois fils de Noé, le prénommé Cham qui s’en rince l’œil en rigolant, tandis que ses deux frangins Sem et Japhet sauvent l’honneur de la tribu en se détournant du spectacle scandaleux offert par leur père. Voici en quels termes la sainte Bible rapporte l’Evènement, car de ce temps-là et chez ces gens-là, c’est un sacré évènement que la cuite du vigneron Noé qui se met à poil dans sa tente en présence de ses trois fils ! un sacré évènement  :

« « Cham, père de Canaan, ayant vu la nudité de son père, alla dehors le rapporter à ses deux frères. Mais Sem et Japhet prirent le manteau de Noé et, marchant à reculons (pudeur oblige !) , ils couvrirent la nudité de leur père ; comme leur visage était tourné en arrière (précision utile pour les érudits lecteurs de la sainte Bible), ils ne virent pas la nudité de leur père. (Ouf !  On respire ! ) Noé, réveillé de son ivresse, apprit ce que son fils cadet lui avait fait.  Alors, il dit :« Il sera le serviteur des serviteurs de ses frères ! » Et il dit encore : « Béni soit l’Eternel, Dieu de Sem ! Et que Canaan soit son serviteur ! Et que Dieu étende les possessions de Japhet ; que celui-ci habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit son serviteur ! » Noé vécut encore, après le Déluge, trois cent cinquante ans. Tout le temps que Noé vécut fut donc de neuf cent cinquante ans ; puis il mourut. »  950 ans ? De quoi épater les gogos de la Bible !

Fin de citation.

Ainsi naquit l’institution du racisme : les descendants à peau blanche de Sem occupant la Terre promise, ceux de Japhet à peau basanée arabisants, migrant vers l’Orient,  tandis que les descendants de Canaan le maudit migraient vers les terres méridionales où leur sang se mêla à celui des races impures à peau noire. Afin de bien affirmer la supériorité de leur race sur celle de ce dévergondé de fils de Canaan, les descendants de Sem et de Japhet inventèrent et s’appliquèrent désormais comme signe distinctif l’ablation du prépuce de l’appareil génital de leurs fils mâles dès leur naissance, opération sacrée connue sous l’appellation de circoncision. C’est à ce signe, en effet, que l’on les reconnaît  comme représentants d’une race supérieure.

CONCLUSION

Et voilà sur quelle base de légitimité se fonda dans l’esprit du flic crétin le bien nommé Chauvin son droit de tenir son genou lourdement, férocement, jubilatoirement appuyé sur le cou du « nègre » descendant de Canaan, l’abominable voyeur de la nudité de Noé, son ivrogne de père, et cela  jusqu’à ce que mort s’ensuive.

 

 Heil ! Alleluia ! Le Ku Klux Klan au pouvoir ! America first !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :