Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mercredu 1er juillet 2020

CUISINE À LA FRANçAISE

 

A Paris, le Tribunal correctionnel a condamné l’ancien Premier Ministre François Fillon à 5 ans  de prison ferme et son épouse Pénélope à trois ans pour rémunération d’emplois fictifs. Voici l’un des épisodes qui ont marqué ce procès exceptionnel.

 

Madame Pénélope Fillon est sur le banc des accusés. Il s’agit d’une affaire hautement pénale.

Voici le compte rendu du dialogue échangé entre le Président du Tribunal et l’accusée :

 

Le Président : Madame Fillon, le Tribunal attend de vous que vous disiez la vérité sur   l’accusation qui pèse sur vous d’avoir profité d’une rémunération indue de la part de Monsieur votre époux Monsieur François Fillon ancien Premier Ministre. Nous voulons la vérité, rien que la vérité, toute la vérité.

Madame Pénélope Fillon : Monsieur le Président, je promets dire toute la vérité, mais la mienne, pas celle du Procureur de la République.

Le Président : Votre vérité personnelle ? Dites-la nous déjà, le Tribunal appréciera.

Madame Pénélope Fillon :  Mais, Monsieur le Président, qu’en adviendra-t-il si je ne suis pas crue ?

Monsieur le Président :  Si vous n’êtes pas crue, Madame, c’est que vous êtes cuite. Et dans ma bouche, Madame, ce n’est pas une lapalissade.

 

Preuve en fut aussitôt assénée à dame Pénélope Fillon par le Tribunal  correctionnel de Paris qui la condamna à trois ans de prison avec sursis pour ne pas avoir été crue. Ce sursis permettra à dame Pénélope Fillon de se faire cuire à petit feu.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :