Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mercredi 5 août 2020
L’ELEPHANT DANS LE MAGASIN DE PORCELAINE ?
C’EST MOI !
Hier, pour m’être gaillardement gaussé sur facebook de l’histoire de la main baladeuse d’un certain Yannik Buttet devenue une AFFAIRE D’ETAT, au point de contraindre à la démission ledit maire d’une commune valaisanne, je me suis fait incendier, arsouiller sur mon site personnel. Quoi ? Rire de ça ? Mais c’est un délit, Monsieur ! Il est interdit de rire des indélicatesses à répétition dudit personnage à l’encontre de la gent féminine, et cela au même titre qu’il est INTERDIT DE RIRE DES CHAMBRES A GAZ D’AUSCHWITZ ! Oui, Monsieur !
Et le fait d’avoir traité cette affaire d’Etat par la rigolade signifie que, ipso facto, fait de moi un adepte des mœurs outrageantes des harceleurs de femmes du gabarit dudit Yannik Buttet.
Et me voilà dans la peau d’un Harvey Weinstein ! Parce que j’ai eu l’outrecuidance de rire publiquement et, pis encore, d’inciter mes lecteurs facebook à en faire autant de l’épisode hystérico-historique de la main d’un politicien réputé mufle caressant la cuisse d’une autre politicienne assise à la même table ! Mais ça ne se fait pas, Monsieur ! Dans la Mythologie grecque, c’est la Cuisse de Jupiter qui était sacrée, aujourd’hui, c’est la cuisse d’une vague élue d’un parti politique valaisan qui est sacrée ! En rire, c’est prendre le parti du fauteur sacrilège !
L’attaque contre ma posture rigolarde a été d’une telle vigueur que je me suis cru contraint de publier un rectificatif un peu plus nuancé afin de sauver, sinon ma peau, du moins les apparences accablantes pour l’auteur que je suis d’un recueil de poèmes intitulé « Femme, mon absolu » qui se trouvera bientôt en lecture libre sur mon site personnel internet.
Le rire, dit-on, est le propre de l’Homme ainsi confronté à la condition animale en général. Devra-t-on bientôt appliquer ce dicton à l’homme de sexe masculin par opposition à la Femme Féministe dictatrice absolutiste incapable d’autodérision, voire de rire tout simplement d’une main masculine distraitement en errance sur sa cuisse jupitérienne?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :