Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mercredi 25 septembre. On nous emmerde avec leurs problèmes de burka, nikab, tchador, hidjab & Cie. Voilà que les médias nous apprennent comment un nabab algérien, Rachid Nekkaz, a trouvé le moyen de rendre inopérantes toutes les lois françaises, belges et bientôt tessinoises interdisant le port en public de ces épouvantails islamiques! Très simple: Le Nekkaz en question, qui n'a rien d'un naze en matière de finances, paye systématiquement toutes les amendes infligées aux musulmanes qui s'exhibent en public porteuses de leur épouvantail! Il aurait, dit-on, à ce jour déboursé déjà plus de 152.000.-- francs suisses à cet effet. Résultat?
Aucune "délinquante" ne se trouve punie, bien au contraire puisque confortée dans son rôle de propagatrice de la loi coranique! Et nos Tessinois ont bonne mine! Leur vote ne sert à rien. Rien de rien.
Et voilà que, outre Sarine, on parle déjà d'étendre à toute la Suisse l'interdit voté au Tessin. Et cette fois, ce sera toute la Suisse qui passera pour un ramassis de cons qui croiront punir des musulmanes de leur provocation ostentatoire grotesque mais qui, en réalité, ne feront qu'égratigner la fortune colossale d'un multimilliardaire! Plus ridicule, tu meurs! C'est la démonstration que l'Argent est au-dessus des Lois.

A ce propos, amis de face book, de quels yeux observez-vous l'ensemble de nos lois punissant d'amendes les petites entorses aux lois? Moi, je les regarde ainsi: l'amende de 40.-- francs est la même pour la vendeuse de la Migros pour le stationnement de sa Fiat 500 que pour le propriétaire de la Lamborghini à 250.000.-- francs Pour la première, ça fait mal, très mal. Pour le second, c'est salué d'un sourire méprisant. Toute l'image de notre Justice tient dans cette démonstration. Voilà aussi pourquoi je me déclare anarchiste. Parce que l'ordre public n'est fait que d'iniquités, celle que je dénonce ici n'en étant que la plus insignifiante.

Bonne journée quand même. Et si vous croisez une musulmane déguisée en épouvantail, souriez-lui, car elle a désormais une bonne raison de vous sourire en retour sous son masque: elle peut se foutre de vous, de moi, de nous tous! Et nous passons pour des cons. Salut!

Partager cet article

Repost 0