Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le libre penseur face aux "sectes"

L'Initiative populaire valaisanne "Pour un Valais laïc" se trouve confronté à la question des minorités religieuses: sectes protestantes ou raëliennes (?), islam, judaïsme, témoins de Jéhovah, église de scientologie etc. Qu'en adviendra-t-il dans un canton du Valais laïc?

D'abord qu'est-ce qu'une secte? Par commodité, les dictionnaires ordinaires n'en retiennent en fait de définition que la première partie de celle du Littré, à savoir: "Ensemble de personnes qui professent une même doctrine." Or, la définition complète y ajoute: "Ensemble de ceux qui suivent une opinion accusée d'hérésie ou d'erreur. Faire secte à part, se distinguer des autres par des opinions."

La France politique est tombée dans le panneau en lançant une campagne anti-sectes, excluant de l'appellation d'"Eglise" certaines d'entre elles pour des motifs divers. Par qui donc ont été manipulés les politiciens qui ont ainsi décrété illégales toutes les sectes dont la spécificité première est la manipulation mentale de ses adhérents en vue de leur soutirer de l'argent? La réponse est évidente: à qui ces fausses églises font-elles de l'ombre et donc de la concurrence doctrinale et financière? Aux religions dont l'existence est reconnues par l'Etat, à savoir catholicisme, protestantisme traditionnel, judaïsme, islam. Et voilà comment la France laïque vient de réintroduire dans son vocabulaire le mot hérésie au nom duquel on a érigé tant de bûchers meurtriers.

Dans le futur Valais laïque l'Etat ne se mêlera pas de savoir qui est orthodoxe dans ses opinions et par rapport à qui et à quoi: chaque citoyen pourra adhérer à la croyance qui mieux lui convient ainsi qu'à l'incroyance sans avoir à en rendre compte à qui que ce soit. Mais l'Etat ne soutiendra ni ne favorisera ni ne financera aucune de ces autoproclamées églises détentrices de prétendue Vérité absolue. L'Etat du Valais laïc sera neutre et tolérant, aussi longtemps que la pratique des dites églises et sectes n'offense pas les lois laïques cantonales et fédérales.

Donc aucune église ne sera lésée, mais aucune ne sera favorisée.

Pour faire aboutir notre Initiative populaire cantonale valaisanne pour la séparation de l'Etat et de tous les cultes, nous lançons un appel à tous les citoyens en vue de la récolte des 6000 signatures nécessaires. Annoncez-vous à npraz@bluewin.ch.

Partager cet article

Repost 0