Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ton nom ne sonne pas à la façon d'Athènes

Ni du Péloponèse. Il ne fait pas rêver

Conquêtes, Toison d'Or: un nom d'enfant trouvé,

Gavroche de montagne, un peu Croquemitaine.

Ton nom ne sonne ni provençal ni toscan .

Il n'a pour le chanter ni conteur ni trouvère,

Ni poète fleuri, ni dramaturge austère.

Mais ce nom sans fleuron fleure bon le vieux temps.

Ta Vey Plan'na est ta Rome et le Tsabou ta Thèbes

Ta Toison d'Or, Beuson, ce sont tes trois moulins.

Tes cheveux d'Absalon furent tes champs de lin.

Ton Acropole est là, sur les hauteurs de Clèbes.

Ton Capitol pavoise aux Crêtes du Miry,

Le Gatzet te tient lieu de Roche Tarpéenne,

La Printze est ton Euphrate, Arbaz est ta Bohème,

Ta Mésopotamie a pour nom le Terry.

Tu n'as pas tes Césars aux frontons de l'Histoire

Et pourtant, chaque soir, à Beuson, quelque part,

De quelque chef d'Etat on renversait le char:

On a refait l'Europe et glané des victoires:

Ce n'est pas à Berlin, ce n'est pas à Venise

Que fut scellé le sort de mainte Nation,

Mais devant le raccard de Dzojet, à Beuson,

Où se réunissait le Comité de crise.

Nul Virgile, jamais, n'a chanté tes moissons.

Ton nom n'a pas l'honneur des vers des Bucoliques

Et pourtant tes vergers me sont douce musique

Quand la brise d'été distille leur chanson.

Tes chants et tes bosquets chantent franc le patois,

Ils ont nom Tsardonnay, les Esserts, les Rapaches,

Les J'Etignets, Pranü, la Rochette, les Plaches,

Le Botsà dü Mèrrioeu, le Coudriou, la Rouà.

Sur ta route, Beuson, vois venir les Barbares!

Ils veulent t'éventrer, les conquérants hideux,

Pour gagner sur leur course une seconde ou deux.

Explose tes deux ponts, voici la marée noire!

Explose tes deux ponts ou crains que tes enfants

Et tes petits-enfants un jour ne te maudissent:

Des bolides puants avec leurs pneus qui crissent

Menacent ton chez toi. D'instinct tu t'en défends.

Explose tes deux ponts! Ton Comité de crise

A du pain sur la planche. Ils ne passeront pas,

Les princes du goudron, technocrates d'Etat!

Beuson, coupe tes ponts, préserve tes franchises!

Mais le poète n'a pas voix au chapitre dès lors que d'argent on y traite:

ils ont tout éventré, les princes du goudron au nom du sacro-saint Développement.

,

Partager cet article

Repost 0